leral.net | S'informer en temps réel

Mbaye Diouf Dia, chargé des petites catégories « L’administration fédérale a failli »

Chargé de la petite catégorie à la FSF, Mbaye Diouf Dia se penche sur le tirage de la Coupe du monde U20, la préparation de l’équipe et les renforts attendus au sein de l’équipe nationale de Joseph Koto. Le président de Mbour Petite Cote évoque également le cas de l’international U20, Ibrahima Niane qui n’est pas avec ses coéquipiers en France.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Mars 2017 à 11:47 | | 0 commentaire(s)|

"Quand on dit Coupe du monde, c’est très souvent difficile. Ce sont les meilleures équipes du monde qui sont en compétition. Au niveau africain, nous sommes quatre, à savoir le Sénégal, la Guinée Conakry, la Zambie et l’Afrique du Sud qui ont décroché leur ticket à l’issue de la CAN U20 en Zambie. Notre pays partage cette poule avec les Etats-Unis, vainqueur de la Concacaf, l’Arabie Saoudite, finaliste malheureuse de la zone Asie et l’Equateur, finaliste de la Conmebol.

C’est une poule pas simple. Mais au rendez-vous des champions, il n’y a pas de facilité. C’est relevé, mais c’est jouable. Donc, nous allons nous battre. Nous sommes quand-même vice-champion d’Afrique. En 2015, nous y étions avec le Nigeria, le Ghana et le Mali qui sont tous les trois absents. Maintenant, le Sénégal était allé jusqu’en demi-finale. Tout ce que les gosses doivent faire, c’est d’aller en finale au moins pour viser le trophée. Ce ne sera pas chose aisée, mais il faudra viser assez haut", a fait savoir Mbaye Diouf Dia, le chargé des petites catégories dans les colonnes du journal Stades.

Selon lui, "la France a jugé utile d’inviter le Sénégal au tournoi U20 4 nations organisé par la fédération française de football. Le Portugal, l’Angleterre et la France vont y prendre part. Ce sera un très bon baromètre pour nous et surtout, pour nous préparer d’une manière sereine et voir certains joueurs que nous n’avons pas encore l’occasion de voir évoluer. Nous ferons tout notre possible.

Ces jeunes-là qui viennent d’Angleterre, d’Italie ou de la France; nous les verrons pour savoir s’ils sont meilleurs, parce que ce sont des Sénégalais à part entière et s’ils sont à un cran inférieur, nous prendrons les joueurs qui sont ici. Nous n’avons pas de contrainte à ce niveau-là. Nous sommes à moins de deux mois de la Coupe du monde, il n y a pas de temps à perdre".


Sur la question du non libération d’Ibrahima Niane par son club, Mbaye Diouf Dia estime que c’est regrettable."C’est regrettable. Il faut dire les choses telles qu’elles sont. L’administration fédérale a failli. Et cela arrive assez souvent. Ce n’est pas la première fois que les clubs montent au créneau. Moi-même, en tant que responsable du foot des jeunes, je n’étais pas informé de ce cas. J’ai appelé la délégation à l’aéroport pour savoir ce qui se passe. Quand je me suis renseigné, j’ai voulu avoir Mady tout en sachant que si je le faisais, il allait le libérer.

Mais j’ai fait exprès de ne pas le faire, parce qu’il faudrait remettre les choses au clair. C’est un joueur pro qui joue dans un club pro qui a investi énormément de moyens. La moindre des choses, quand on a l’information sur le tournoi, c’est d’abord de parler avec les présidents des joueurs concernés. Le règlement est clair. Mais le club ne doit pas être au courant de la convocation de son joueur par voie de presse. Il faut y remédier et des exemples comme ça pourront nous permettre de corriger certaines choses. Il faudra le prendre dans le bon sens".

Thierno Malick Ndiaye



Cliquez-ici pour regarder plus de videos