leral.net | S'informer en temps réel

Mbaye Touré, Daf mairie de Dakar : « les prédécesseurs de Khalifa Sall ont tous utilisé la Caisse de la même manière »


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Février 2018 à 17:15 | | 0 commentaire(s)|

Le procès du maire de Dakar et de ses co-prévenus s’est poursuivi ce mardi 6 février, avec l’interrogatoire des prévenus sur l’utilisation des fonds de la Caisse d’avance.

Comme hier, Mbaye Touré a tenté de justifier sa part de responsabilité en sa qualité de Directeur administratif et Financier (Daf) dans le décaissement de ces fonds. « Le montant des 30 millions (mensuel) sont logés dans le cabinet du maire et ça rentre dans le compte : dépenses diverses, différent des autres rubriques comme l’éducation, le sport entres autres, votés par le conseil municipal. Et c’est le comptable Yaya Bodian qui s’occupait de la justification des dépenses de la caisse, en tant que régisseur, mon rôle consiste tout simplement à signer les procès-verbaux de réception. Une formalité qui intervient ultérieurement au décaissement », a-t-il rappelé.

«Avez-vous informé Khalifa Sall de la nature politique des fonds ? », le questionne Me Yérim Thiam, un des avocats de l’Etat. Mbaye Touré : « Je me suis juste limité à lui rappeler le mécanisme qui prévalait dans la mairie depuis 1983. Ses prédécesseurs comme Mamadou Diop et Pape Diop ont eu respectivement, des mandats de 24 ans et 7 ans. D’ailleurs, avant qu’il ne soit élu maire de la ville en 2009, il était au courant de la pratique en tant qu’adjoint au maire ».

« Quels sont les corps contrôles qui peuvent intervenir dans le cadre de la gestion de la caisse d’avance ? », lui interroge Me Moustapha Ndoye, conseil de Khalifa Sall.

« A ma connaissance, la caisse d’avance de la ville n’a jamais fait l’objet de contrôle par l’Inspection générale d’Etat. On rendait compte directement à notre ministère de tutelle. En dehors de ça, les municipalités disposent de ressources qui leurs sont propres qui proviennent des patentes. Donc, la caisse d’avance n’est rien par rapport au budget de la ville », répond-il.

Yaya Bodian, Yatma Diaw et Fatou Traoré…

"Avez-vous participé à une réunion quelconque avec Khalifa Sall où il est fait état de l’utilisation des fonds ?", interroge Me Youssou Kamara tour à tour Yaya Bodian, Yatma Diaw et Fatou Traoré.

La réponse de ces derniers est : « Jamais ». Plus ferme, Fatou Traoré précisera que durant tout le temps qu’elle a pris fonction à la mairie, elle n’a jamais rencontré le maire Khalifa Sall. Aussi ont-ils ajouté qu’ils n’ont jamais bénéficié de faveurs à travers ces fonds.





Kady FATY et Lamine DIEDHIOU , leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos