leral.net | S'informer en temps réel

Médina Baye attend depuis 9 ans, la livraison de son marché: Les commerçants s’attaquent au promoteur, tête de liste de Bby pour la mairie de Kaolack

Les commerçants du marché de Médina Baye ont battu le macadam dimanche, pour déplorer le retard dans la livraison du chantier des nouveaux locaux de leur marché. En effet, regroupés au sein de l’Amicale « And Suxxali marché Médina Baye », ils ont fait face la presse pour dire au promoteur et candidat de Benno au niveau de la mairie, Modou Ndiaye Rahma, de leur livrer leurs cantines et autres magasins dont les travaux ont été lancés depuis… 9 ans, alors que la durée d’exécution était fixée à seulement 8 mois.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Décembre 2021 à 08:52 | | 0 commentaire(s)|

Médina Baye attend depuis 9 ans, la livraison de son marché: Les commerçants s’attaquent au promoteur, tête de liste de Bby pour la mairie de Kaolack
Selon Babacar Mbow, président de l’amicale « And Suxxali marché Médina Baye », les chantiers de ce centre commercial ont été lancés depuis 9 ans et ne sont toujours pas achevés, alors que le délai de livraison était fixé à huit mois seulement.

Le plus grave, selon eux, c’est que Modou Ndiaye Rahma ne leur rend jamais compte de ce qui se passe. Et ce n’est pas des moyens qui manquent car, selon Mbow, « l’Etat a injecté 2 milliards de nos francs dans les travaux, en plus de la somme d’un milliard et demi d’une banque privée de la place ».

Donc, il est inconcevable, considère-t-il, que les travaux du marché traînent toujours. Justement, ce que les commerçants ne parviennent pas à comprendre, c’est ou est passé cet argent car « 3,5 milliards FCfa sont très en dessus de ce que Rahma a dépensé dans ce marché ».

En tout cas, ils ne sont pas satisfaits de ce promoteur privé, qui est accusé d’avoir hypothéqué auprès des banques, le foncier du marché qui est une propriété de Médina Baye.

Pour l’heure, retenons que les commerçants en plus de demander à Rahma des comptes, veulent être édifiés sur la livraison de ce marché. Ils exigent un dédommagement car « nos cantines ont été démolies pour les besoins de ce marché mais, depuis lors, rien ».

Enfin, les pauvres commerçants de « And suxxali marché Médina Baye » appellent le promoteur à ne pas leur vendre les cantines ni à les mettre en location, car c’est l’argent du contribuable sénégalais qui a financé le chantier, « aucun franc de Rahma n’a été dépensé pour la réalisation de ce lieu de commerce », assurent-ils.







Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page