Moussa Sy déballe grave et mouille les familles religieuses, Youssou Ndour…


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Février 2018 à 17:19 | | 0 commentaire(s)|

L’heure est au déballage au procès du maire de Dakar Khalifa Sall et ses co-prévenus devant le tribunal correctionnel. Après l’audition des témoins à charge cités par le procureur, c’est le deuxième adjoint au maire de la ville, Moussa Sy, par ailleurs ex-membre du PDS, qui est actuellement devant la barre. Faisant partie des trois témoins cités par les avocats de la ville de Dakar, Moussa Sy n’a pas fait dans la langue de bois pour donner les noms bénéficiaires des «fonds politiques ».

« Depuis 1996, je suis conseiller à la ville de Dakar et les fonds politiques ont toujours existé dans la ville. En tant directeur de cabinet du maire Pape Diop, j’étais chargé de distribuer des enveloppes au niveau de tous les foyers religieux du Sénégal sauf Touba. Beaucoup d’autorités politiques et culturelles de ce pays en ont bénéficié et parce qu’ils sollicitaient souvent de l’aide au maire avec cette caisse d’avance.

Le vendredi, si vous venez à la ville de Dakar, on distribuait aussi des enveloppes aux populations nécessiteuses. C’est la même situation qui a prévalu avec l’arrivée de Khalifa Sall puisque je suis le deuxième adjoint au maire. Ce sont des fonds qui sont laissés à la discrétion du maire et c’est à l’initiative de l’Etat du Sénégal », a révélé le maire des Parcelles Assainies.

A la question de Me Ousseynou Fall à savoir est-ce que Macky Sall a donné des justificatifs au maire Pape Diop pour l’octroi en 2007, de la somme 50 millions de nos francs lors des élections législatives de 2017. Il a indiqué qu’il ne peut pas faire la liste des autorités politiques qui ont bénéficié de la caisse. « Même moi, j’ai bénéficié des fonds en en tant qu’acteur politique. Ce qui est sûr à l’époque où j’étais le directeur de cabinet du maire Pape Diop, il me donnait aussi des enveloppes à remettre aux acteurs culturels et sportifs de ce pays lorsque ces derniers sollicitaient de lui de l’aide avec cette caisse d’avance.

Entre 2001 et 2008, Youssou Ndour a bénéficié des fonds pour l’organisation de son Bercy. Et lorsque Khalifa Sall a été élu maire en 2009, il a continué à bénéficier des fonds à chaque fois qu’il organisait son Bercy. Mbaye Touré ne va pas me démentir car il m’a donné à maintes reprises des enveloppes à remettre aux acteurs culturels de ce pays, sur demande du maire Pape Diop », ajoute-t-il.





Kady FATY, Leral.net