leral.net | S'informer en temps réel

Ngoye zappé du programme d’électricité rurale de l’Etat: Le maire de Bambey, Ely Fall, au banc des accusés

Les populations des hameaux de Keur Ngounou, Santhie et Guéwel sont très remontés contre leur Maire. Elles accusent ce dernier d’avoir délibérément exclus leurs localités dans le programme d’électricité rurale de l’Etat, à des fins politiques .


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Mai 2021 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

Ngoye zappé du programme d’électricité rurale de l’Etat: Le maire de Bambey, Ely Fall, au banc des accusés
Les populations des hameaux de Keur Ngounou, Santhie et Guewel Sanda dans la commune de Ngoye ont battu le macadam, mercredi 26 mai 2021, pour réclamer de l’électricité. Elles accusent leur maire, Ely Fall, d’avoir fait une discrimination dans le programme de l’électrification rurale de l’Etat.

Serigne Mbacke Lô, le porte-parole du cadre de concertation des villages non électrifiés explique : «L’électricité n’est plus un luxe mais une nécessité. C’est la raison pour laquelle le Président de la République Macky Sall, à travers le PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire), a décidé de réaliser l’électrification de plusieurs villages dans la commune de Ngoye dont Pey Ngoye 1, Gallo Ngoye, Pey Ngoye 2, Nguegueye, Ngascop, Ndimb pour ne citer que ceux-là. Mais à notre grande surprise, l’électrification s’est faite de manière discriminatoire de la part du Maire de Ngoye Ely Fall.

Dans les villages de Pey Ngoye et de Gallo, déjà électrifiés, les hameaux de Santie, de Keur Ngounou et de Guewel Sande situés à 200 mètres des poteaux électriques depuis 1996 ainsi de Darou Miname, sont exclus. Cela a été fait dans le favoritisme et dans le but de combattre le coordonnateur communal de l’APR, dans le Ngoye
».

Et il poursuit, «ce qui nous indigne le plus, c’est que il y a des villages très éloignés qui sont raccordés au réseau électrique, alors que les villages qui sont quelques encablures des poteaux électriques, ne peuvent en bénéficier».

Ces marcheurs qui ont arboré des brassards rouges et brandi des pancartes, on pouvait lire «non à la politisation de l’électricité», ont remis un mémorandum au sous-préfet de Ngoye Samba Adolphe Sidibé. Ce dernier promet de le remettre à qui de droit.

Quant au maire de la commune de Ngoye, Ely Fall, il a préféré différer sa réponse.




Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page