leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 1 Septembre 2011

Nouveaux secrets sur les soulèvements populaires des 23 et 27 juin.


Les langues se délient et livrent un peu plus de secrets sur les réactions du chef de l'Etat, Abdoulaye Wade, au lendemain des soulèvements populaires des 23 et 27 juin. Au moins à deux reprises, dans les jours qui ont suivi ces évènements qui ont fortement secoué son régime, Wade a pris la décision de prononcer un discours à la nation sur le thème "je vous ai compris" pour apaiser la situation. Il en a été toutes les fois dissuadé au dernier moment par ceux de ses proches qui insistaient pour qu'il consulte et ressoude son camp avant de se prononcer.



Nouveaux secrets sur les soulèvements populaires des 23 et 27 juin.
A l'occasion du méga-meeting du 23 juillet, le locataire du palais avait prévu de faire deux annonces fortes pour se donner un second souffle : le départ d'Ousmane Ngom de la tête du ministère de l'Intérieur et le réexamen du rôle et de la place de son fils, Karim Wade, dans l'équipe gouvernementale. Il a laissé tomber cette seconde concession au dernier moment, convaincu par ses proches qu'elle serait une capitulation pure et simple.
Le monde fou venu au méga-meeting a requinqué Abdoulaye Wade qui est sorti de la cérémonie avec la certitude qu'il avait toujours la situation en main et qu'il n'était plus obligé de reculer face aux revendications de ses adversaires. Son voyage à Touba des 29 et 30 juillet a fait le reste. Wade a quitté la ville sainte convaincu que le khalife général des mourides, Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké, lui est totalement acquis. Au point de lui avoir organisé une manifestation populaire réunissant des dizaines de milliers de personnes. A partir de ce moment, sa psychologie dans la crise est passée d'une posture de faiblesse à un sentiment de reprise totale en main.

DAKARACTU.COM
( Les News )




1.Posté par modou le 01/09/2011 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

WADE ET SON CAMP N ONT ABSOLUMENT RIEN COMPRIS DES ÉVÉNEMENTS DU 23 JUIN, MOINS ENCORE DU SCRUTIN DE MARS 2009. LA SEULE LECTURE EST : LES SÉNÉGALAIS NE VEULENT PAS DE LA DÉVOLUTION MONARCHIQUE QUI EST GESTATION ET ILS S Y OPPOSERONT PAR TOUS LES MOYENS;

2.Posté par Y'en a marrrrrrrrrrrrrre le 01/09/2011 14:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que A. Wade et sa petite famille s'en aillent pour de bon

Po

3.Posté par Bozz le 01/09/2011 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il reste silencieux sur un problème crucial pour les sénégalais qui est sa candidature en 2012.

4.Posté par ARNOLD le 02/09/2011 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'a pas compris la leçon? Tant pis!! Il reste pour lui le Tsunami du 28 Février 2012 pour l'emporter.

5.Posté par Hand le 02/09/2011 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade a bien compris la leçon du 23 juin 2011 car, il retiré le projet de loi! mais les mobilisations du 23 juillet à la vdn et la visite à touba ont montré que wade reste et demeure largement majoritaire au sénégal et sera démontré dés le 1er tour en février 2012 INCHA ALLAH§ vOUS ETES INSIGNIFIANTS SUR LE NET LES ELECTEURS SONT PARTOUT DANS LE PAYS MAIS PAS DANS LA TOILE!!!

6.Posté par benawaay le 09/09/2011 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade c'est fini

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page