leral.net | S'informer en temps réel

Nouvelle assemblée : Gare aux traîtres !


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Août 2022 à 11:18 | | 3 commentaire(s)|

Nouvelle assemblée : Gare aux traîtres !
Les jeux sont faits. Ils sont certes (légèrement !) en tête, mais perdent leur belle et abusive majorité absolue. Celle dont ils abusaient pour se jouer du peuple, en adoptant, en veux-tu, en voilà, des lois souvent jugées scélérates. On assiste à la fin de leur arrogance avec leur majorité mécanique. Des doigts qui se lèvent avec le sourire narquois, histoire de dire à leurs contempteurs, nous avons le nombre avec nous. Tant pis pour les grincheux ! Cette insolence qui leur a fait voter leur loi si décriée sur le parrainage. Entre autres lois iniques ! Pour une fois, notre auguste Assemblée nationale ne sera plus une chambre d’applaudissements avec des députés qui y seront en villégiature. Ou pour proclamer qu’ils sont les députés du Chef et non de ceux qui les ont élus.

Désormais, ça va travailler et toute abstention se payera cash. Une première depuis nos glorieuses indépendances. Et c’est signé par un président dont l’unique ambition était de réduire son opposition à sa plus simple expression. A malin, malin et demi. L’effet boomerang vient de se produire. Une cohabitation ou recevoir une telle raclée, ils n’y croyaient pas. L’un d’eux s’est même autorisé d’appeler en direct, pour suspendre une émission télévisée. Le crime de lèse-majesté de l’un des invités a été de prononcer le mot qui fâche et que lui, le boss du médium, ne voyait pas comme une éventualité. Ils se sont accrochés à leur belle certitude, niant cette évidence.

Et pourtant, le châtiment aurait pu être plus sévère si leurs plus sérieux adversaires avaient fait une bonne communication sur le sens du vote dans certaines localités. Ils seraient là alors à raser les murs. Une raclée qui vient ouvrir une nouvelle ère parlementaire et qui nous rappelle que le peuple n’aime pas les transhumants. Et cela, il faut qu’on le rappelle à certains de ces nouveaux élus de l’opposition. Ceux qui les ont élus, ont fait confiance à une liste et aspirent à un véritable changement. Et personne n’accepterait que leur vote, qui a un sens, soit trahi. C’est dit ! Le peuple n’aime pas les traitres. Il faut en finir avec la transhumance.





Kaccoor Bi (Le Témoin)

Ndèye Fatou Kébé

Leral Titre de votre page