leral.net | S'informer en temps réel

« On n’a pas compris l’attitude de la Ligue Pro » (Président de l’Us Ouakam)

Son équipe, l’Us Ouakam est programmée pour jouer la 10e journée contre la Linguere au Stade Alassane Djigo. Mais, Abdoul Aziz Guèye dit être surpris par la décision de la Ligu,e qui ne les a pas encore saisis officiellement de cette mesure.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Janvier 2018 à 09:50 | | 0 commentaire(s)|

« On n’est pas au courant d’une quelconque rencontre que l’Us Ouakam doit jouer le week-end. C’est vous qui me l’apprenez. On ne vous a rien notifié et c’est bizarre qu’on l’apprenne par voie presse. Je ne comprends pas l’attitude de la ligue. Ils auraient dû nous appeler, qu’on s’asseoit et discute entre nous. Nous faisons partie de la ligue. Nous ne voulons que la paix et voulons aussi jouer dans des conditions normales. Il ne faut pas qu’ils oublient que nous venons de très loin. La décision du Tas nous est favorable certes mais, avant de faire une quelconque programmation, ils devraient nous appeler.

Notre position, nous l’avons déclinée lors de la dernière conférence de presse que nous avons tenue. On doit se mettre à table pour voir ensemble, toutes les conditions pouvant nous permettre de jouer. Si on ne peut pas participer au championnat, on verra la meilleure formule possible. Malheureusement, depuis lors, aucun dirigeant du football ne nous a appelés pour qu’on puisse se retrouver dans l’intérêt général du football », explique le président de l’Us Ouakam Abdou Aziz Guèye.

Etes-vous réellement dans les dispositions de jouer ?
On doit l’être. Si on n’est pas dans les dispositions, ce n’est pas leur problème. On a pris toutes les dispositions pour jouer. Mais, ce n’est pas ça le plus important. On devait se retrouver sur une même table pour discuter en famille. Nous ne sommes pas en éternelle guerre parce l’histoire du TAS est complétement fine. Elle est derrière nous.

Avez-vous des licences pouvant vous permettre de jouer dans 3 jours ?
Ils ont dit qu’ils ont ouvert la procédure d’octroi des licences. Mais, en réalité, on ne comprend rien. On n’est même pas affilié. Franchement, je ne veux pas m’avancer. On a déjà dit qu’on est prêt à toutes les éventualités et on ne compte pas revenir sur notre décision. Là, on attend d’être saisi officiellement, pour voir la conduite à tenir.





Stades



Cliquez-ici pour regarder plus de videos