Opération pré-hivernage de l’Onas : Le Dg dénonce le comportement des populations vis-à-vis des ouvrages d’assainissement

Le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Lansana Gagny Sakho n’est pas du tout content du comportement des populations envers les ouvrages d’assainissement des eaux pluviales. Pour lui, c’est la principale cause des inondations. Il l'a fait savoir, lors de la visite effectuée dans la banlieue, ce jeudi, pour le lancement officiel des opérations pré-hivernage dans le cadre du Plan décennal de lutte contre les inondations lancé par le Président Macky Sall en 2013.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Mai 2018 à 17:29 | | 0 commentaire(s)|

Makhfouz et Madiop Wade

Opération pré-hivernage de l’Onas : Le Dg dénonce le comportement des populations vis-à-vis des ouvrages d’assainissement
Comme il est d'usage à l’approche de chaque hivernage, l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a procédé au lancement officiel des opérations pré-hivernage (OPH), ce jeudi.

A cet effet, accompagné d’une forte délégation, le directeur général de l’Onas a effectué une visite dans la banlieue plus particulièrement à Diamaguéne-Sicap Mbao, Thiaroye, Guédiawaye mais aussi Grand-Yoff pour s’enquérir de la situation des stations de pompage. Une occasion pour Lansana Gagny Sakho de dénoncer le comportement des populations qui ont l’habitude de jeter des ordures dans les canaux d’évacuation, ce qui selon lui, a pour conséquence les inondations.

Aussi lance-t-il un appel à l’endroit de ces populations pour un changement de comportement, afin qu’on arrive à ne plus avoir à vivre ces situations. « Les inondations ne sont pas un déficit d’investissement, mais un fait essentiellement lié au comportement des populations », dénonce le directeur général de l’Onas, Lansana Gagny Sakho.

Poursuivant son discours, il assène : « on ne peut pas transformer des stations de pompage en poubelle et penser que demain, nous n’aurons pas des problèmes d’inondation ». Avant d’annoncer que l’Etat met 2 milliards chaque année pour des opérations pré-hivernage. Il promet de poursuivre pareille opération dans les régions de Fatick, Diourbel, Sédhiou, entre autres.





Cheikh Makhfou Diop Leral.net