leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 30 Octobre 2014

Parcelles Assainies-Unité 8 : Quinze familles menacées d'expulsion pour avoir exigé à leur bailleur l'application de la loi sur la baisse du loyer


A moins que le juge des référés, près le tribunal départemental de Dakar, devant qui elles sont citées à comparaître ce vendredi, tranche en leur faveur, quinze familles seront expulsées de la villa 211, sise à l'unité 8 des Parcelles Assainies. Ce, à cause, nous dit-on, de leur bailleur qui a décidé de passer outre la loi portant application de la baisse du coût du loyer.



Parcelles Assainies-Unité 8 : Quinze familles menacées d'expulsion pour avoir exigé à leur bailleur l'application de la loi sur la baisse du loyer
La loi sur la baisse du loyer continue d'empoisonner les relations entre les locataires et les bailleurs. Les bras de fer prennent parfois des tournures dramatiques pour ne pas dire qu'il finit devant la barre du tribunal. C'est le cas de cette affaire qui oppose ces familles domiciliées à la villa 211 sise à l'unité 8 des Parcelles Assainies, à leur bailleur. Ce dernier, selon nos sources, menace d'expulser de son immeuble (R+3) tous les occupants qui avaient eu l'outrecuidance de lui exiger la baisse sur le loyer.
Tout à commencé au mois de février dernier, lorsque la loi a été promulguée après son vote par l'Assemblée nationale, ces familles avaient exigé à l'agence immobilière, chargée de la gérance, l'application de ladite loi. Seulement, le propriétaire de l'immeuble, un certain Souleymane Gomis, qui vit à l'étranger, informé, n'a pas voulu l'entendre de cette oreille. Et c'est le début d'un bras de fer.
Dans un premier temps, informent nos sources, il avait demandé à tous les locataires de payer ou de quitter son immeuble. Refus catégorique des occupants. Il est revenu à la charge, cette fois-ci avec un "avis de congé" à exécuter avant le mois d'octobre sous prétexte qu'il va démolir le bâtiment pour le reconstruire. Là également, il s'est heurté à l'opposition de ses locataires qui y voit une manière de les faire sortir pour ensuite mettre l'immeuble en location. Ce qui conforte leur thèse, c'est que le bâtiment en question ne présente aucun signe de délabrement. Encore que pour cela, il faut l'avis des techniciens de l'urbanisme.

Jointe par téléphone, la gérante de l'immeuble Mme Fatimata Bintou Gomis confirme la menace d'expulsion mais dément les accusations portées contre le bailleurs. Selon elle, ce dernier a bel et bien respecté la baisse. D'ailleurs, selon elle: "Il (ndlr : le bailleur) m'a envoyé des courriers pour me dire qu'il veut réfectionner son immeuble. Les dalles de certains appartements menacent de s'effondrer. Les tuyaux sont également bouchés. Il a donné avis de congé à tous les locataires. Certains ont même quitté depuis".

Face à l'intransigeance des locataires, Gomis a donc saisi le juge des référés d'une "assignation d'expulsion". L'audience est prévue ce vendredi au Palais de Justice de Dakar.

Parcelles Assainies-Unité 8 : Quinze familles menacées d'expulsion pour avoir exigé à leur bailleur l'application de la loi sur la baisse du loyer

Parcelles Assainies-Unité 8 : Quinze familles menacées d'expulsion pour avoir exigé à leur bailleur l'application de la loi sur la baisse du loyer

Parcelles Assainies-Unité 8 : Quinze familles menacées d'expulsion pour avoir exigé à leur bailleur l'application de la loi sur la baisse du loyer



Titre de votre page Titre de votre page