leral.net | S'informer en temps réel
7 B

Parrainage- Abdoul Aziz Mbaye : « L’opposition n’a pas assez travaillé, elle passait son temps à traîner entre les chancelleries étrangères »

L’ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, Abdoul Aziz Mbaye a regretté la pléthore de candidats à la candidature pour l’élection présidentielle du 24 février 2019. S’exprimant à la rencontre du mouvement « Macky Moniou Nior », il a estimé qu’il serait difficile d’imprimer sept (7) de bulletins pour 139 candidats. Et, l’opposition est accusée de n’avoir pas assez travaillé pour atteindre l’objectif fixé dans le cadre du parrainage.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Janvier 2019 à 10:17 | | 0 commentaire(s)|

L’élection présidentielle s’approche à pas de géants. Les leaders et autres mouvements de soutiens se manifestent de forte et belle manière. Devant cette épreuve singulière, le mouvement « Macky Moniou Nior » s’est engagé à barrer la route aux autres aspirants du fauteuil présidentiel.

Ainsi, l’ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, Abdoul Aziz Mbaye a estimé que le parrainage est bonne chose pour un petit pays comme le Sénégal. Et, la coalition « Benno Bokk Yaakar », dira-t-il, a brillamment réussi cette épreuve. « On a eu 21 personnes qui ont déposé 30 millions, en plus de leurs listes de parrainages. Il faut savoir que le parrainage, c’est du boulot. Mais, ce qui est très étonnant, c’est que cette opposition n’a pas assez travaillé pour obtenir le nombre de parrains exigé. L’opposition passait son temps à traîner entre les chancelleries étrangères pour dénoncer », regrette-t-il.

« Si on avait eu plus de139 candidats pour un petit pays comme le Sénégal, il serait difficile de tenir des élections avec cette pléthore. Et même, imprimer 7 millions de bulletins pour ces candidats serait du gaspillage. Nous sommes sûrs que l’essentiel de ces candidats ne représente rien dans ce pays. Et, représenter quelque chose dans ce pays, c’est montrer qu’on est soutenu par au moins 0,8 ou 1% des potentiels électeurs », a-t-il expliqué.

Abdoul Aziz Mbaye a signalé que le travail qui est en train de se faire dans ce pays, est magnifié ailleurs dans le monde. « Dans beaucoup de pays, on étudie le modèle de la grande coalition qui dirige le pays. Nous ne sommes pas sortis de crise pour avoir un gouvernement d’union nationationale. Nous avons manifesté une bonne volonté pour diriger ce pays. En 2012, on a constaté que travailler ensemble était beaucoup plus rationnel », relève l’ancien Ministre de la Culture.

Et d’après lui, le fait de travailler ensemble est une innovation pour un gouvernement de développement. « On a fait une rupture avec le plan « Yonou Yokouté », structuré dans le plan Sénégal émergent qui illustre le vécu des Sénégalais », conclut-il.







O WADE Leral
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos