leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 20 Juillet 2012

Plusieurs hectares de terre, des biens immobiliers, pas d’impôts, des exonérations sur les taxes… : Ces privilèges que Macky a accordés à l’armée française


Sitôt installé à la tête de l’Etat, Macky Sall s’était rendu en France le 16 avril en visite chez Sarkozy. C’était pour signer avec le président français sortant de nouveaux accords de défense dans le cadre de «l’approfondissement» entre la France et le Sénégal. Un traité qui accorde beaucoup d’avantages à la partie française qui se voit octroyer gracieusement plusieurs hectares de terres et des biens immobiliers en terre sénégalaise ainsi que de nombreux privilèges.



Plusieurs hectares de terre, des biens immobiliers, pas d’impôts, des exonérations sur les taxes… : Ces privilèges que Macky a accordés à l’armée française
Dans le traité dont Wal Fadjri a obtenu une copie, à l’article 7 (section 3) relatif à l’installation et logements mis à la disposition des forces françaises stationnées ou en transit, on a un aperçu des avantages octroyés aux forces françaises dans le cadre du traité signé entre la France et le Sénégal en avril dernier. «La partie sénégalaise met gracieusement à la disposition des forces françaises stationnées ou en transit les installations suivantes, à titre exclusif : le camp de Ouakam, la station d’émission interarmées de Rufisque, le parc de Hann», lit-on dans le document signé le 18 avril 2012 à Paris par Nicolas Sarkozy et Macky Sall. De même, le Sénégal met «gracieusement» à la disposition des forces françaises les emprises suivantes «à titre non exclusif». Il s’agit de la partie militaire de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, et des emprises de la base navale des forces armées sénégalaises occupées par les forces françaises (unité marine, direction des travaux, direction interarmées du service de santé des armées, centre médical interarmées et poste protection sécurité défense).

Toujours au titre des avantages, le Sénégal mettra «gracieusement» et «à titre exclusif» à la disposition des forces françaises les logements suivants : les villas d’autorités de la Pointe de la Rade, les logements de la cité Saint Exupéry, de l’unité marine, du camp de Ouakam, du Parc de Hann et de la station d’émission interarmées de Rufisque. Dans l’article 9 du même traité, il est souligné que «les installations, et tout objet qui s’y trouve, les matériels des forces françaises stationnées ou en transit, ne peuvent faire l’objet d’aucune perquisition, saisie ou mesure d’exécution». Autres faveurs et pas des moindres : les forces françaises «sont exemptes de tous impôts, taxes et autres droits similaires nationaux, régionaux ou communaux au titre des biens achetés, des services rendus et des installations utilisées par elles».

Cependant, il existe des exceptions à l’admission en franchise de tous droits et taxes des matériels, équipements et approvisionnements destinés aux forces françaises. En effet, le Sénégal autorise l’admission en franchise de tous droits et taxes des matériels, équipements et approvisionnements importés pour les besoins des forces françaises à l’exception des carburants ; Des denrées alimentaires à l’exclusion des rations de combat individuelles ; Des peintures et produits de peintures (vernis, diluant) à l’exception de peintures et produits à usage strictement militaires (notamment les peintures de coque de bâtiments de guerre, d’avions militaires ou de véhicules blindés). Des machines outils, outillages à main et petites fournitures consommables pour les ateliers.

Des matériels d’ameublement destinés aux membres du personnel à l’exception du mobilier de casernement destiné à un usage militaire. De l’électroménager destiné aux membres du personnel à l’exclusion des gros matériels destinés aux installations militaires, du matériel de sport y compris les embarcations et voiliers de plaisance. Des ordinateurs à l’exclusion des ordinateurs durcis à usage strictement militaire et enfin des produits pharmaceutiques. «Les services compétents du gouvernement de la République du Sénégal se réservent le droit de contrôler que les matériels, équipements et approvisionnements qui auraient bénéficié d’exonération de taxes ou droits, sont bien réservés à l’usage exclusif des forces françaises…», précise le traité signé entre les deux présidents Sarkozy et Sall.

PRINCIPES GENERAUX : Les objectifs du partenariat militaire

Dans les principes généraux, le traité définit les domaines et formes du partenariat militaire entre la France et le Sénégal. Ainsi, ce partenariat renferme des échanges de vues, d’informations et de renseignements relatifs aux risques et menaces à la sécurité nationale et régionale. Il prévoit l’organisation, l’équipement et les entraînements des forces le cas échéant par un soutien logistique, des formations et des exercices bilatéraux. Le traité prévoit, en outre, la formation des membres du personnel sénégalais par leur accueil ou leur admission en qualité d’élève ou de stagiaire dans les écoles de formation militaires françaises ou soutenues par la France, dans les conditions qui sont précisées dans le document.

Cela dit, mentionne toujours le document dans son article 11 relatif à la clause de retrait : «La partie sénégalaise se réserve le droit de demander à tout moment le retrait des forces françaises stationnées sur son territoire, par notification écrite envoyée six mois avant le retrait». Idem pour la partie française qui «se réserve le droit de retirer ses forces à tout moment par notification écrite envoyée au moins trois mois avant ce retrait». A noter que le traité signé entre Macky Sall et Nicolas Sarkozy va en principe pour une durée de cinq ans. Il est renouvelable par tacite reconduction pour de nouvelles périodes de cinq ans, à moins que l’une des parties notifie à l’autre son intention de mettre fin au traité six mois avant son expiration.

Georges Nesta DIOP

walf.sn
( Les News )




1.Posté par Nouveau au Senegal le 20/07/2012 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau au SENEGAL.

Comment Obtenir des Applaudissements Enthousiastes — même une Standing Ovation —à chaque fois que vous parlez! Ce Séminaire sur le Développement Personnel Nouveau au Sénégal par son caractère Subliminal à travers l’Hypnose et la Programmation Neuro Linguistique que nous pratiquons lors de nos rencontres d’Eveil Psychologique, va vous aider à prendre la parole en public.

Vous pourrez parler sans avoir Peur!

Découvrez une méthode Unique pour maîtriser votre voix et vos prises de parole. Inscriptions: patricia851@live.fr 00221 77 035 51 95.

Notre cabinet avec son système de cours progressif, sa pédagogie et son incomparable richesse apporte cette nouvelle technique de Développement Personnel avec toute son Efficacité.

A vous de faire le premier pas! Ecrivez nous, ou appelez nous si vous désirez transformer votre personnalité.

2.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 20/07/2012 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MACKY SALL SERA-T-IL LE PRESIDENT QUI NE MEPRISERA PAS SON PEUPLE ET LES FAMILLES DE VICTIMES DU NAUFRAGE DU JOOLA ?
SOUS L'ANCIEN REGIME (WADE) NAUFRAGE DU JOOLA 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités, la plus grande catastrophe maritime civile à ce jour "le titanic africain", un drame méprisé et bafoué...
LA FRANCE DOIT RESPECTER LES DROITS DE L’HOMME CONCERNANT LE NAUFRAGE DU JOOLA. Les familles de victimes françaises ont porté plainte en France après que le Sénégal ait classée l’affaire en 2003 "circuler il n’y a rien à voir".... Les familles de victimes françaises se battent pour toutes les familles de victimes pour que la vérité et la justice répondent à l’attente des familles meurtries depuis près de 10 ans.
2002 - 2012 soit 10 ans que ce drame est méprisé et bafoué par les autorités ! des familles de victimes unies et déterminées.........
Près de 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances et le bateau toujours à 20 m de profondeur 10 ans après...
FAMILLES DE VICTIMES : NOS ENFANTS ONT BESOIN DE NOUS, DE LA VERITE....ET D’UNE JUSTICE INDEPENDANTE.... Ils sont partis dans la plus grande catastrophe maritime civile mondiale à ce jour et nous nous devons de refuser la fatalité.... refuser que l’on dise "c’est l’afrique". Il n’y a pas de couleur de peau dans la souffrance, dans le coeur d’une mère, d’un père, d’un proche, d’un ami.... soyons unis pour que la vérité surgisse... soyons unis pour une justice indépendante....soyons responsables afin que nos enfants soient fiers de leurs parents.
DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE
MERCI D’HONORER LA MEMOIRE DES DISPARUS RECHERCHER sur Youtube des vidéos sur le naufrage du Joola au LENDEMAIN DU DRAME, des images douloureuses, insoutenables, des témoignages très forts et sur google : 2009 France inter joola des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais.

3.Posté par Avenir Services le 20/07/2012 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour les amis, nous sommes la sociéte Avenir Services S.A.R.L et vous proposons les services suivants: Sérigraphie, Assurances Toutes Branches, Bureautique, Création de sites web, Formation en Bureautique (5000 Fcfa par module) / Informatique, Electroménagers, transport logistiques, Entretiens de bureaux et domiciles, Vente de consommables et matériel informatiques etc... Adresse: Ngor au crédit Mutuel, 1ier étage à gauche Telephone:221338206301 E-mail:avenirssn@gmail.com / salioumane@live.fr SITE WEB : www.avenirservicessn.sitew.com

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page