leral.net | S'informer en temps réel

Pour une créance de 200 millions FCfa: Nsia veut saisir la villa des Wade au Point E


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Octobre 2018 à 08:36 | | 0 commentaire(s)|

Selon Libération, la Nouvelle société inter-africaine d’assurance (Nsia) a lancé une nouvelle procédure contre Mme Viviane Wade, aux fins d’obtenir ses 200 millions F Cfa, « fruits », de la condamnation de l’ex-Première dame dans l’affaire de l’incendie du Lamantin Beach. Le journal informe que la société d’assurance vise la villa de Me Wade sise au Point E.
En clair, elle demande la bénédiction du juge pour faire main basse sur cette demeure afin de la vendre aux enchères si Mme Wade refuse de payer les 200 millions F CFA.

Pour rappel, l’affaire remonte au 14 janvier 2011. Ce jour-là, Masseye Diop à qui Mme Wade avait donné comme instruction de débroussailler les alentours de la villa à Saly, était à la mosquée pour la prière du vendredi. Il avait demandé deux jeunes de l’aider dans cette tâche. Au lieu de s’en tenir à leur travail, ces deux jeunes ont choisi de brûler les mauvaises herbes pour aller plus vite.

Malheureusement, le feu s’est étendu jusque dans les maisons voisines, notamment à l’hôtel Lamatin Beach. Assureur du complexe hôtelier, NSIA avait dédommagé l'entreprise avant de porter plainte contre Mme Viviane Wade. La Cour d’appel de Thiès condamne cette dernière de payer à la société d’assurance, la somme indiquée. Contestant cette décision, l’épouse de l’ancien président de la République du Sénégal a, alors, saisi la Cour Suprême. Son pourvoi avait été rejeté par la haute juridiction statuant en chambre civile et commerciale, confirmant ainsi l’arrêt de la Cour d’appel de Thiès, qui l’avait condamnée à payer 200 millions F Cfa.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos