leral.net | S'informer en temps réel

Présidence de l'Ams: Alioune Ndoye, le vrai candidat de la rupture (vidéo)

Le maire de la commune de Dakar Plateau, Alioune Ndoye a déclaré, mercredi à Dakar, que sa candidature à la présidence de l'Association des maires du Sénégal (AMS) ''n’est ni celle de Bennoo Bokko Yaakaar, ni celle du Parti socialiste'', indiquant ‘‘qu’il s’agit de soutenir les intérêts communs de toutes les collectivités du Sénégal’’.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Janvier 2015 à 08:27 | | 5 commentaire(s)|

‘‘Je ne veux pas me renfermer dans une candidature de partiscar, pour une association forte, il faut éviter ce côté partisan. Il s’agit de soutenir les intérêts communs de toutes les collectivités locales du Sénégal’’, a dit M. Ndoye, lors d’une conférence de presse.

Il a souligné que ‘‘dans sa grande moyenne, le PS porte cette candidature’’ mais que ‘‘pour être candidat du PS, il faut être investi par ce parti. Ce qui n’est pas le cas’’.

‘‘Ma candidature à la tête de l’AMS est une implication au profit des collectivités locales. Nous avons affirmé notre projet de candidature, un projet murement réfléchi parti du constat selon lequel l’AMS devrait se réaffirmer dans ses missions et dans son rôle’’, a-t-il expliqué.

‘‘Il s’agit de rassembler un maximum de Maires autour d’un projet unique. Nous mettrons donc sur la table, des intérêts communs, espérant que l’AMS sortira grandie de cette assemblée générale avec un bureau consensuel’’, a-t-il poursuivi.

Alioune Ndoaye a en outre souligné qu’ ‘‘en termes de profil académique, universitaire, éthique, et moral, [il n’a] pas de souci à [se] faire’’.


‘‘Nous ne sommes pas à la recherche d’avantages. C'est une implication au profit de nos collectivités locales’’, a-t-il martèle.

Le maire de Dakar-Plateau entend ‘‘proposer [à ses paires] de travailler et d’agir afin que l’AMS réponde aux promesses vis-à-vis de ses mandataires''.

‘‘Dans un esprit de rassemblement et de liberté. Il faudra qu’on règle les rapports avec l’exécutif car l’AMS doit être une interface entre les collectivités locales et le pouvoir central. Il faut aussi régler la question de l’intercommunalité’’, a-t-il martelé.

Présent à cette conférence de presse, le maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, qui est un des vice-présidents sortant de l’AMS, a soutenu que ‘‘c'est une candidature de valeur et de perspectives’’.

‘‘Elle [la candidature de Alioune Ndoye] est inscrite dans une démarche de consolidation et de préservation des acquis pour une AMS durable, au service des communes et des populations’’, a-t-il dit.

L’assemblée générale de l’AMS, qui se tiendra samedi et dimanche, verra à son terme l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante.

Le président sortant de l’AMS, Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, avait déclaré le 18 septembre 2014, qu’il ne se présenterait pas pour un nouveau quinquennat au sein de cette Association.

Avec APS
* Le titre est de la rédaction



Cliquez-ici pour regarder plus de videos