leral.net | S'informer en temps réel

Procès pour terrorisme : " Assane Camara conseille le bien et interdit le mal", témoigne sa petite amie


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Mars 2018 à 19:24 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Mariama Camara n’a pas lâché son compagnon, Asssane Camara, jugé pour terrorisme devant la Chambre criminelle de Dakar. La jeune femme âgée de 30 ans, a été entendue en qualité de témoin et a lavé en grande eau son homme. "Je n'ai aucun lien de parenté avec Assane Camara. On s'est connu dans la mosquée de liberté 6 et il me dispensait des cours de Coran là-bas. On a un projet de mariage car il conseille le bien et interdit le mal. Il est calme et n'est pas violent. Il jeûne et il prie. J'allais chez lui et il venait chez moi. Et il ne me m'a jamais parlé de ses amis qu'il fréquentait à Edmonton. Récemment je suis parti en prison pour le voir".

Interpellée par le juge sur le voyage en catimini de son petit ami en Tunisie en 2016, Mariama Camara de déclarer : " il ne m'a pas informé de son voyage. Mais ça ne me dérange pas parce que j'ai confiance en lui. Même si, j'entendais dans le quartier les gens dire qu'il est était parti pour rejoindre les rangs des djihadistes. Pour moi, c'était juste des rumeurs et rien d'autre".

"Pourtant devant le magistrat-instructeur Mariama, vous avez déclaré que vous étiez inquiet suite à son départ pour la Tunisie, car il te reprochait de changer ta photo de profil watshapp, en y mettant une robe en strass à la place d'une photo qui a rapport avec l'islam", lui relance le parquet. " C'était juste une observation qu'il m'avait fait lorsqu'il a vu que j'avais changé la photo de profil. Et, c'est normal du moment que je mettais toujours des photos de profil qui rappelaient les recommandations de l'Islam. Lorsque je lui ai dit que c'est une robe que je vendais, il n'a rien dit. Mais je n'ai pas dit que son interpellation m'avait inquiétée."







Kady Faty Leral