leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 18 Janvier 2011

RAPPORT D’AUDIT DE LA SAPCO : Ndiouga Sakho ou le bal des gré à gré


Ndiouga Sakho, le directeur général de la Société d’aménagement de la Petite Côte (Sapco), s’est singularisé par des marchés de gré à gré tous azimuts. Le constat est d’un audit du même Cabinet Bsc, qui avait mis à nu la gestion dans la même année de l’Agence nationale de la Case des Tout-petits.



RAPPORT D’AUDIT DE LA SAPCO : Ndiouga Sakho ou le bal des gré à gré
Le Cabinet Bsc, auteur du rapport sur la gestion 2008 de l’Agence nationale de la Case des Tout-petits avait aussi, sur commande de l’Armp), passé en revue les marchés de la même année de la Société d’aménagement de la Petite Côte dirigée par Ndiouga Sakho. C’est à juste raison que les auditeurs ont dénoncé dans leur rapport « des achats faits par entente directe en violation des dispositions des articles 75 et 76 du nouveau Code des marchés ». Un vrai « bal » puisque la liste des marchés de gré à gré passés presque avec les mêmes fournisseurs, est longue.

On peut citer, selon les auditeurs, l’achat d’un logiciel Arc View pour 1650.000 F Cfa (Oasis Media), l’achat de trois ordinateurs plus un onduleur (2.750.000 F Cfa, E/Se Borom Daradji), un tracteur Plan (2083000, Verizon Sénégal), un salon en cuir (1.160.715 (Sénégal Equip), carrelage de cuisine (2.736.497 F Cfa pour Touba Bati+ et 1.881.000 de francs pour E/Se General C Michel), Baies vitrées (1.447.984 F Cfa E/Se General C Michel), Dallage et peinture (1.606.535 F Cfa Touba Bati+), dallage et peinture (490.000 F Cfa pour E/Se General C Michel et 16.006.535 Pour Touba Bati +), réfection toiture (1.099.627 F Cfa pour Touba Bati+ et 2.716.000 F Cfa pour Mbaye Sow), Electricité et Plomberie (4.990.500 F Cfa E/Se General de Bâtiment), réfection toilette Centre Comm (1.249.500 francs pour Abdoulaye Marone), réfection Mosquée village artisanal (1.768.320 F Cfa pour Abdoulaye Marone), Dallage Centre Commercial (420.300 F Cfa pour le même fournisseur), réfection toilette Village Artisanal (364.900 F Cfa pour Abdoulaye Marone encore), réfection trottoir Village artisanal (718.200 F Cfa pour Abdoulaye Marone toujours), décoration village artisanal (3.774.600 pour Virgo Group), Lampe S/Pied (2.158.780, Maison des Luminaires), réfection toiture villa artisanal (2.743.950 F Cfa Mbaye Sow) mur de clôture station de pompage (3.089.729 F Cfa, Gie Samba), Semi remorque (3.000.000 F Cfa Gie Kébé)…
Les auditeurs se sont intéressés aux marchés d’études et suivi des Travaux de réalisation de base confiés à Grestec pour un montant de 216.353.000 F Cfa. « Le rapport de présentation du projet de marché soumis à la revue technique et juridique de la Direction centrale des marchés indique que le montant du marché est de 265.436.280 F Cfa TTC qui correspond à l’offre du soumissionnaire. Il faut cependant noter qu’à la suite de la notification de l’attribution provisoire, des négociations ont été menées et qui ont conduit à une réduction du volume des prestations et à une réduction des honoraires, qui se chiffrent après négociation à 216.353.000 de francs. C’est ce montant qui aurait dû figurer dans le rapport de présentation.

Il est indiqué dans le contrat soumis à l’examen de la Dcmp », note l’auditeur : « aux termes de l’article 12 du marché, le paiement de l’avance de démarrage est assujetti à la production d’une caution bancaire délivrée par une Banque dûment agréée par le Ministère de l’Economie et des Finances. Nous notons qu’en lieu et place d’une garantie bancaire en bonne et due forme, le prestataire a déposé deux chèques libellés au nom de la Sapco de montants respectifs 43.270.600 F Cfa et 10.817.650 F Cfa tirés sur Uba à la date du 10 Juillet 2009 ». Comme pour corser la dose, des bons de commande de régularisation N° 1476 du 29 Mai 2008 et N° 757 du 3 Juillet 2008 ont été émis au profit de Sos All System pour l’acquisition de caméras de surveillance et d’un onduleur facturés respectivement les 10 Juin et 17 juin 2008 à 1.582.900 F Cfa et 225.000 F Cfa.

Cheikh Mbacké GUISSE l'asquotidien
(plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par Almamy le 18/01/2011 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est PDG de la SAPCO. Il préside à la fois le conseil d'administration et la Direction par la grace de son oncle Abdoulaye Wade depuis 2000. Au lieu de doter la station balnéaire d'infrastructures adéquates, il se beurre avec les redevances; meme son épouse (née Sarr) se sucre (allez voir du coté de Liberté 5). Avec l'incendie du Lamantin Beach, tout le monde s'est rendu compte que Saly n'a meme pas de bouche d'incendie. Tout ce qui intéresse Mr SAKHO, ce sont les terrains de Saly. Au fait, qui savait que Wade a une résidence à Saly

2.Posté par LAMUSARDIERE le 18/01/2011 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"les chiens font pas des chats" c'est constant dans la famille Wade de voler l'argent. On parle de faute pour des marcgés de gré a gré. Mais que dire des sommes 100 fois plus importantes en cache pour des transactions de terrains dont je peux fournir au moins 4 affaires preuves à l'appuie. Mr SAKHO est un grand magicien de l'enrichissement facile.Laissant bien envue les décharges d(ordures plein ciel au vue de ces touristes qui viennent mais ne reviennent jamais dégoûter par autant de saleté.

3.Posté par Sénégalais le 18/01/2011 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ndiouga Sakho comme un ses collaborateurs en l'occurence Mor Diop sont des voleurs...
Mor Diop ce gars k je conné bien n'a k le bac, il se présente comme son conseiller, son ami bref son bras droit.
si Sakho saute Mor Diop le VOLEUR doit aussi sauter

4.Posté par Gaffo le 19/01/2011 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des opérations non orthodoxes non seulement de la part du DG mais aussi des agents de la Sapco qui sont devenus de vrais courtiers . Ils ont dilapidé tout le patrimoine foncier de cette zone et en plus percoivent sur les résidents des redevances que rien ne justifie car les terrains ne sont pas mis en valeur . ils ont instauré une injustice entre les citoyens sénégalais en mettant en placxe des redevances variables selon qu on soit originaire de la zone ou pas . Il faudrait une véritable inspection et un réexamen de tout le patrimoine cédé ces dix derniéres années .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page