leral.net | S'informer en temps réel

REFORME DU CODE ELECTORAL - BECAYE DIOP SE RANGE DERRIERE DECROIX : Savané démasque les « comploteurs » et met en garde…

C’est une mise en garde que Landing Savané, leader d’And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) a lancée au Ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop qui a choisi le camp de Mamadou Diop Decroix pour représenter And Jëf aux travaux de la Réforme du Code. Il exige de Bécaye Diop « le rétablisse dans son droit afin que notre organisation participe pleinement et entièrement aux discussions sur le code électoral ».


Rédigé par leral.net le Samedi 5 Décembre 2009 à 12:54 | | 2 commentaire(s)|

REFORME DU CODE ELECTORAL - BECAYE DIOP SE RANGE DERRIERE DECROIX : Savané démasque les « comploteurs » et met en garde…
And Jëf/Parti africain pour démocratie et le socialisme (Aj/Pads), tendance Landing Savané, soutient, dans un communiqué en date du 2 décembre, qu’il ne saurait accepter qu’un groupe de « comploteurs » exclus du parti puisse le représenter aux travaux sur la réforme du Code électoral. Les « Follistes » exigent du Ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, « qu’il le rétablisse dans son droit afin que notre organisation participe pleinement et entièrement aux discussions sur le code électoral ».

Pour les camarades de Landing Savané, « cette attitude du Ministère de l’Intérieur est inacceptable dans ce contexte où le prévenu Mamadou Diop Decroix doit répondre de ses actes de délinquance politique devant les tribunaux ». C’est pourquoi, ils exigent la stricte neutralité des autorités surtout dans cette affaire pendante à la justice. « Toute autre attitude de la part de l’autorité sera considérée comme un mépris pour la justice de notre pays et par conséquent de l’état de droit », font-ils remarquer.

Prendre à témoin l’opinion nationale et internationale

Après s’être insurgé contre la décision du Ministre de l’intérieur, And Jëf de Landing Savané « tient à témoin l’opinion publique nationale et internationale et tous les démocrates de notre pays contre ce complot qui est une menace grave pour la démocratie et contre les droits de partis politiques ».

Par ailleurs, les « Follistes », ont dénoncé avec la dernière énergie ce qu’ils appellent « démission-limogeage » du président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) , considérée comme une atteinte grave à notre système démocratique. « Une fois de plus, ce coup fatal à notre démocratie préfigure jusqu’où ce régime est prêt à aller pour se maintenir au pouvoir. Mais cela ne saura prospérer car le peuple défendra comme la prunelle de ses yeux les libertés conquises de haute lutte », ont-ils soutenu.

La cherté de la vie dénoncée

Toujours appréciant la situation politique nationale, Landing Savané et camarades « dénoncent la cherté de la vie consécutive à la hausse des prix et à la rareté de certaines denrées de première nécessité sur le marché »

Les « Follistes » « remercient et saluent les partis de Benno Siggil Sénégal et tous les partis d’opposition qui ont dénoncé cette attitude du Ministre de l’Intérieur et exigé notre présence à cette concertation ». Et la même source de noter que « plus que jamais, And Jëf/PADS est aux côtés du peuple et de toute l’opposition pour ensemble alterner l’alternance qui a atteint ses limites, au profit exclusif du peuple sénégalais ».

Le congrès aura bel et bien lieu

Landing Savané et ses camarades se sont réjouis de « l’avancement des travaux préparatoires du 4éme congrès et réaffirme la décision du Bureau Politique de tenir ce congrès les 19 et 20 décembre 2009 au stadium Iba Mar Diop de Dakar conformément à l’accord des autorités du Stade ». Sur ce, les « Follistes » invitent les militants à se « mobiliser davantage pour faire de ce congrès un grand moment de ferveur militante et de clarification pour mettre fin à l’agression extérieure dont le parti fait l’objet ».




1.Posté par Le kancouran le 05/12/2009 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers internautes.

Je reviens sur un problème récurrent. Wade veut à tout prix savoir ce qui s'est passé à l'immeuble Tamaro, où son fils chéri et unique a failli être pris dans les flammes. Hormis le laxisme et la paresse que Wade et son gouvernement ont entre temps enseigné au peuple par son amour de l'argent facile, le cas très spécial des traîtres comme Abdourahim Agne qu'il a pris en otage pour leur passé de magouilleur ou les pratiques magiques de l'homme Wade que tous les médias ont étalé sur la place publique ces temps derniers etc.etc, je crois trèsb sincèrement, que nous devons constamment réfléchir ensemble, sur les causes qui font que l'homme Wade ne voit que son fils partout et nous donne là, des raisons de plus pour le chasser du pouvoir d'abord, avant d'avoir le plaisir non feint, de le juger un jour pour le condamner ensuite.

Ainsi, que Wade cherche à tout prix à savoir exactement ce qui s'est réellement passé dans cet immeuble où son fils unique a failli laisser sa peau dans les flammes, quoi de plus normal ? C'est de bonne guerre et c'est même normal, tant il n'a fait qu'accomplir le plus vulgaire de ses devoirs de père. Mais s'il est le père de Karim comme il le fait savoir tous les jours à toute la terre, n'est-il pas devenu, en se faisant élire Président de la République du Sénégal, le responsable suprême de tous les sénégalais et partant, le père ne serait-ce que spirituel, de tous les autres Sénégalais du moins en principe ?

Or comment comprendre qu'il ne mette pas le même empressement, la même volonté et la même détermination, à traduire devant la justice les bourreaux de Talla Sylla, les saccageurs de Walf, les assassins de Me Seye, ceux qui aujourd'hui dans le Sénégal de l'alternance, tuent sauvagement et découpent leurs victimes, comme un animal qu'on morcelle dans l'intention d'en ventre les parts aux plus offrants ?

A regarder la chose de plus près, on dirait que son fils Karim vaut tous les sacrifices de sa part, dépasse en valeur intrinsèque tous les autres Sénégalais et que rien, mais alors rien, ne devait jamais lui être hostile ou contrevenant, du vivant de son saint père.

Ainsi, à la guerre comme à la guerre , ne devons-nous pas nous aussi, à mesure que les élections de 2012 pointent du nez à l'horizon,nous nous unir pour nous attendre à tout, de cet homme qui constamment veut une chose et son contraire et qui n'a honte de rien ?

Mais nous devons restés vigilants et unis. Vigilants car comme le dit justement un autre internaute quelque part dans ce site , même la venue de Macky Sall à l'opposition peut s'avérer un piège mortel, tant cet homme en son temps, savait que Wade avait utilisé Idrissa Seck pour une telle basse besogne. Pour ma part, moi le Kankouran, j'ai toujours conseillé à Bennoo de faire très attention à cet homme qui, comme les autres, peut facilement jouer double-jeu comme le faux dévot d'Idrissa Seck, qui utilise le Coran à tout va pour berner le peuple.

C'est pour toutes ces raisons, que je crois très sincèrement, qu'à l'instar de Wade qui fait tout pour son fils, nous devons nous aussi tout faire, pour sauver ce qui constitue pour nous le seul trésor que nous lèguerons demain à nos enfants: le Sénégal.

2.Posté par guirladio le 06/12/2009 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Problème :
Le Sénégal va mal
Solution :
Restaurer les valeurs républicaines
Objectif général :
Soigner le pays
Objectifs spécifiques
1°redonner confiance aux sénégalais
2° Faire quitter Abdoulaye Wade et ses alliés du pouvoir
3°permettre à Abdoulaye Wade de partir tranquillement avant qu’il ne soit trop tard
4° réhabiliter le PS
5° élire Tanor comme Président de la République
Echéance : dès que possible et immédiatement
Bilan du SOPI :
Négatif à tout point de vue
Perspectives :
Bouter hors du pouvoir le PDS et ses alliés
Alors ?§!
Que puis-je faire pour mon pays le Sénégal ?
Restaurer l’Etat.
Réhabiliter le PS !
Donner le meilleur de moi-même c’est à dire : mon savoir, mon savoir faire, mon engagement.
Pourquoi ?
Pour ne pas rater le train de l‘histoire c’est à dire celui de l’alternative à la dramatique alternance.
Le PS au pouvoir c’est la fin de neuf années de récréation de la République du Sénégal.
Un PS pour une véritable restauration de l’Etat du Sénégal
Maccky Sall est en train de jouer la carte qu’ Idy avait jouée au sein de l’opposition donc prudence il est dangereux
Guirladio

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page