leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 22 Février 2018

Raphael Blasi, le 19 février 2018 « Nadia Harati, la femme qui m’a rendu heureux me ferait perdre la tête »


Mort par pendaison à Saly, l'Italien Raphaël Blasi aimait beaucoup sa compagne ou femme Nadia Harati.



Raphaël Blasi, c’est son nom, né le 9 octobre 1965 à Walinsted en Italie, a abrégé sa vie, ces derniers joueurs dans la Résidence « Les Cottages » de Saly. C’est le gardien qui a remarqué que l’appartement de son patron était fermé à une heure inhabituelle, ce qui lui a semblé bizarre. 

C’est ainsi qu’il a eu des idées noires concernant Raphaël. Son réflexe a été d’appeler les sapeurs-pompiers, qui ont défoncé la porte de l’appartement à 15h 10. A l’intérieur, c’était l’horreur en voyant le corps sans vie de Raphael qui balançait dans le vide. La victime avait posé son téléphone portable en face pour filmer la scène en direct. 

Selon ses proches, l’homme était devenu dépressif. Le défunt habitait dans un appartement appartenant à sa compagne,  Nadia Harati que Raphael Blasi aimait beaucoup.

Raphael Blasi, le 19 février 2018 « Nadia Harati, la femme qui m’a rendu heureux me ferait perdre la tête »



Titre de votre page Titre de votre page