leral.net | S'informer en temps réel

Réaction de Madické Niang à la condamnation de Khalifa Sall: "J'ai mal en tant que député et acteur judiciaire..."


Rédigé par leral.net le Samedi 31 Mars 2018 à 10:31 | | 0 commentaire(s)|

Réaction de Madické Niang à la condamnation de Khalifa Sall: "J'ai mal en tant que député et acteur judiciaire..."

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
"J’ai mal en tant que député parce que je suis venu en tant que président du groupe parlementaire pour soutenir un collègue député d’autant plus que nous avons toujours dit que la main levée de son immunité parlementaire, s’est faite de manière irrégulière. On n'a vu nulle part dans le monde maintenir quelqu’un en détention et rechercher la main levée de son immunité.

C’est pourquoi en tant que député nous lui avons apporté notre soutien. J’ai mal parce qu’il a été condamné alors que pour moi, la procédure de main levée de son immunité est irrégulière. C’est pourquoi j’ai dénoncé cela.

Aujourd’hui, aussi j’ai mal en tant qu’acteur judiciaire parce qu’avec les nombreuses nullités qui sont développées par les avocats de la défense, j’avais espoir que le juge allait annuler la procédure. Il a écarté toutes ces nullités pour pouvoir aller au fond et condamner Khalifa Sall.

Une fois de plus, nous avons peur, nous avons peur parce que c’est la justice sénégalaise qui est encore discréditée. Parce que tous les Sénégalais ou la majeure partie des Sénégalais penseront que Khalifa Sall a été condamné parce qu’il voulait être candidat à la présidentielle et c’est quelque chose de très grave dans une démocratie et j’espère qu’on va pouvoir entendre raison et qu’en appel, la vérité pourra triompher, c’est-à-dire, on pourra annuler la procédure et libérer Khalifa Sall.

C’est possible que la mairie de Dakar soit placée sous contrôle judiciaire maintenant qu’il est condamné. Et il appartient à tous les conseillers municipaux de se battre pour que la mairie ne puisse pas être placée sous délégation judiciaire. Mais qu’est-ce qu’ils vont faire, je ne vais pas donner le petit secret à l’Etat mais je suis sûr qu’ils vont chercher à le faire. C’est une délégation judiciaire qu’on risque de mettre en place mais une fois de plus, ça va être difficile à accepter parce que c’est le peuple qui est souverain. Et ce peuple souverain a fait de Khalifa Sall le maire de Dakar.

Qui a fait de lui le député et la voix du peuple est supérieure à toute autre voix. Malheureusement, cette décision va remettre en cause la voix du peuple".






Kady FATY, leral.net