leral.net | S'informer en temps réel
Mercredi 18 Octobre 2017

Reproche Philippe Bohn au Cdt Malick Tall : Annulation du planning des QT, la pomme de discorde




Philipp Bohn aurait reproché au Commandant Malick Tall d’avoir annulé le planning des QT, initialement programmé sans son autorisation et à son insu. L’accusé, affichant les mails reçus, rejette en touche les reproches de Philipp Bohn. (3e partie de l’enquête, réalisée par Leral, sur le recrutement des pilotes d’Air Sénégal SA).
 
« Suite à la décision de la Direction Générale de Air Sénégal SA de renforcer les critères initialement requis pour la sélection de nos pilotes, nous avons le regret de solliciter l’annulation de la totalité des stages QT ATR 72-600 programmés et leur report à une date ultérieure qui vous sera précisée », révèle la source.
 
Ce mail d’annulation a été envoyé le 22 septembre 2017 à 05h46 PM. Les destinataires sont Masquarenc Flavien, Customer Support Director et BAHU Laure de ATR. Et, il nous a été confirmé que Messieurs Philippe Bohn et Jérôme Maillet détiennent copie de ce message.
 
C’est suite à une instruction verbale, reçue de M. Philippe Bohn, le vendredi 22 septembre 2017 dans l’après-midi que le Cdt Tall aurait envoyé ce mail. Au moment où Philippe Bohn donnait ces instructions fermes au Cdt Tall pour l’annulation du planning initial des QT, indique la source, un témoin, prêt à témoigner devant toute instance, était présent.
 
Philippe Bohn, accuse-t-on, prétend avoir réagi promptement, en appelant le coordinateur ATR pour s’inscrire en faux sur la demande d’annulation. Le lendemain, samedi 23 septembre, il prétend avoir réitéré son message par e-mail, en insistant sur le fait que la demande du pôle projet « Opérations » était contraire à l’avis de la Direction Générale.
Là encore, Philippe Bohn, se moque-t-on, se noie dans les mensonges. Le mail envoyé par M. Masquarenc le lendemain 23 septembre, en réponse au mail de la veille édifiera.
 
Ce mail ci-dessous, signale la source, est adressé au Commandant Tall avec copie à Philippe Bohn et Jérôme Maillet. « Bonjour Malick, Nous avons bien pris acte de votre demande d’annulation. Compte-tenu de la difficulté à trouver des créneaux QT et afin de ne pas mettre en péril la date visée d’EIS, il peut sembler pertinent de préserver certaines des sessions prévues. Notamment les plus éloignées en temps », lit-on sur les premiers paragraphes du Mail.
 
Et le libellé du texte poursuit, « Cela pourrait vous permettre de poursuivre un processus de sélection accru pendant quelques semaines supplémentaires, tout en conservant ces précieux créneaux à l’approche de l’entrée en service. Dans le cas contraire, cela repousserait certainement la qualification de vos pilotes à une date éloignée (Q1 voire Q2 2018) du fait des dispositions limitées au niveau des planning FFS ».
 
La suite du mail relève une promesse d’étudier avec Laure, les différentes alternatives envisageables avant de revenir avec des propositions, permettant de concilier au mieux vos besoins.
 
Rien dans les propos, tenus par M Maquarenc ne laisse présager que Philippe Bohn l’a appelé la veille pour lui parler de l’annulation du planning des QT. « Là encore, Philippe BOHN ment de manière éhontée. La vérité est la suivante : en recevant ce mail, il s’est rendu compte qu’avec des QT reportées au mois d’avril 2018, aucun pilote sénégalais ne serait présent sur ATR au début de l’exploitation des vols. Il était dans une situation difficile et pour s’en sortir, il se lance dans la dénégation et le mensonge. Il va tenter de retourner la situation en sa faveur », interprète la source.
 
« Cher Flavien, Afin d’éviter tout malentendu, il n’a jamais été question d’annuler les QT. Je l’ai déjà indiqué hier dans un mail. J’attends simplement les dossiers pilotes, complets et conformes au plus élémentaire respect des standards basiques de notre industrie. Malick Tall a pour charge et unique tâche de me les soumettre dès qu’il les aura complétés. Ce qui devrait sans doute être très rapide, dès lundi j'espère. Bon week-end », conclut Philipp Bohn dans son mail.
 
Le mail ci-dessus a été envoyé par Philippe Bohn le 23 septembre à 18H10. Il prétend avoir envoyé un mail que personne n’a vu la veille pour dire qu’il n’était pas d’accord avec l’annulation des QT. « De nouveaux mensonges », insiste-t-elle.
 
« Je pense que maintenant, la preuve est établie que c’est bien Philippe Bohn qui a donné l’ordre au Commandant Tall d’annuler les QT. M. Masquarenc lui a tendu une perche pour rattraper l’erreur en les planifiant à nouveau. Mais, il n’en a pas voulu », démasque la source.
 
Leral
 



Titre de votre page Titre de votre page