leral.net | S'informer en temps réel

SAR: la société à l’arrêt à cause d’une rupture de brut

Les installations de la Société africaine de raffinage (Sar) ne tournent plus, ce, depuis le 26 mars dernier. L’entreprise est à l’arrêt depuis quelques jours, à cause d’une rupture de brut.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Avril 2020 à 12:26 | | 0 commentaire(s)|

« En ce jeudi 26 mars 2020, c’est avec une désolation immense, voire indescriptible que nous avons constaté, encore une fois, l’arrêt de nos installations par rupture de brut », ont informé les délégués des travailleurs, dans un communiqué.

Malgré de nombreuses assurances dans ce sens, les événements se succèdent et se ressemblent. Les délégués ont accusé, dans leur note, les tankers et ont dénoncé leurs rotations désordonnées en défaveur de la raffinerie de Mbao.

« Les rotations désordonnées de tankers de brut persistent en la défaveur de la raffinerie de Mbao et au profit de gens au goût de gain démesuré. Les Tankers arrivent et avant de pouvoir décharger leur cargaison, ils planchent au large en attendant d’un creux pendant des jours, des semaines, voire parfois plus d’un mois », ont-ils déploré.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos