leral.net | S'informer en temps réel

Salaires faramineux à des affidés sans diplômes, gabégie, bamboula financière…Bara Ndiaye enfonce le clou et défie Mimi Touré

Le directeur de la Maison de la presse, Bara Ndiaye, n’est nullement ébranlé par la citation directe brandie par la présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Dans une note parvenue à la rédaction de Leral.net, le maire de Méwane, qui dit toujours attendre la plainte de Mme Aminata Touré, enfonce le clou et fait de graves révélations sur la gestion de l’ancien Premier ministre au Cese, où gabegie, bamboula financière, copinage et favoritisme, sont érigés en règles. Bara Ndiaye qui confirme les ambitions secrètes de l’ex PM de succéder au Président Macky Sall en 2024, met au défi l’ancienne ministre de la Justice de démentir les accusations portées contre elle.


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Mars 2020 à 15:43 | | 0 commentaire(s)|

« Je voudrais préciser, contrairement à ce qui a été relayé par une certaine presse, que je suis à mon domicile après une journée de travail bien remplie », indique d’emblée, Bara Ndiaye dans sa note.

Accusant l’ancien Garde des Sceaux d’avoir œuvrer à l’emprisonnement de Karim Wade, Bara Ndiaye embraye, « j'ai posé un débat sur la gestion de Aminata Touré, hier prophète de la transparence, qui n'a pas ménagé son énergie pour faire emprisonner Karim Wade. Je refuse que le débat soit réduit au nombre abusif de collaborateurs recrutés sans critères pour former son clan politique ».

Et de déballer : « Quel mérite a Sidy Bara Fall, son chef de cabinet roulant en 8×8, sans diplôme et transhumant reconnu pour mériter un salaire que d'aucuns estiment à 1.700.000 FCfa ? On comprend aisément pourquoi il déborde d'énergie quand il s'agit d'insulter toute personne ayant le toupet d'interpeller son mentor ».

Et Bara Ndiaye de s’interroger, « quels salaires perçoit sa meute de conseillers et chargés de mission (quels genres de missions accomplissent-ils d'ailleurs?). Sur la base de quel niveau d'études on rémunère au CESE des agents sans qualification et mieux nantis que nos médecins et universitaires? ».

Réitérant ses accusations d’ambition secrète de la présidente du Cese de succéder à Macky Sall en 2024, le Directeur de la Maison la presse lance, « Aminata Touré peut-elle jurer ne pas avoir transformé le Conseil Économique en QG de préparation de la Présidentielle de 2024. On sait que beaucoup de gens qu'elle a recrutés, sont des adversaires de maires Apr fidèles à Macky Sall ».

Le maire de Méwane interpelle encore Aminata Touré. « Qu'est devenu son discours sur la gestion sobre et vertueuse aujourd'hui mis à rude épreuve par une attitude indélicate avec les deniers publics? (les ressources du CESE sont des deniers publics), s’interroge-t-il. Avant de mettre au défi la présidente du Cese : « J'attends avec impatience la citation qui m'aurait été destinée. En attendant le procès, je souhaite que Mme la 5ème personnalité du Sénégal publie la liste de toutes les personnes qu'elle a recrutées, leurs cv (la plupart d'entre eux ne sont pas plus diplômés que Yaya Jammeh), leurs salaires etc. »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos