leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 3 Septembre 2010

“Sam a verrouillé toute la presse” Abdou Latif Coulibaly


Halte au pillage de la Senelec !
Un cadre de la Senelac avec qui nous avons eu un entretien nous expliquait pourquoi il serait dangereux pour les journalistes de La Gazette, en particulier son directeur de publication de publier des informations sur la Senelec : « Sam a verrouillé toute la presse, personne ne dit rien sur ce qu’il fait. Et si jamais vous osez en parler, vous risquez gros ! » Se montrant encore plus précis, notre interlocuteur ajoute, « si vous parlez de cette affaire et des méthodes utilisées, vous aurez sur votre chemin la mafia de l’électricité. Cette même mafia qui a domestiqué les syndicats pour mettre en coupe réglée la société pour mieux la piller ».



“Sam a verrouillé toute la presse” Abdou Latif Coulibaly
En écoutant ce haut cadre de la société nationale d’électricité, on est gagné par un sentiment de dégoût et de tristesse. Dégoûté ! Comment ne pas l’être quand on a déjà entendu le président de la République dire que Samuel Sarr, ministre de l’Energie, ancien directeur général de la Senelec est le meilleur Sénégalais à son poste ? Comment peut-on prétendre être le meilleur quand on laisse s’organiser autour de soi une vaste opération de spoliation qui laisse la Senelec exsangue et la réduit en une simple spectatrice dans la conduite de sa mission de production et de distribution de l’énergie ?
Les contrats de gré à gré signés pour le compte de Myna distribution organisent un système de vol et de rapt qui interpelle au premier chef le président de la République et le ministre de l’Energie. En réussissant à trouver ces contrats et en étudiant les comptes qu’elle expose au public, La Gazette fournit la preuve incontestable d’un comportement honteux et indigne des autorités du ministère de l’Energie et de la Senelec.
Tristesse ! Comment ne pas se sentir triste face à l’attitude de l’autorité politique qui a préféré préserver l’intérêt privé plutôt que de mettre la Senelec dans les conditions adéquates de production et de distribution de l’électricité pour épargner définitivement aux Sénégalais les coupures intempestives. Nous sommes également tristes de noter avec effarement le montant des sommes détournées à la Senelec et le pillage systématique de cette société, qui depuis 2005, n’est qu’une vache laitière très largement mise à contribution pour alimenter les caisses des prébendiers officiels. Après avoir examiné la gestion de la Senelec et les sommes d’argent dérobées et après avoir calculé l’impact de tels actes sur la marche de notre pays, nous en sortons avec l’idée qu’il est urgent de saisir la Justice et de lui demander d’arrêter la bande de délinquants, de mettre hors d’état de nuire ces pilleurs professionnels pour le grand bien du peuple Sénégalais. Il faut auparavent nettoyer les écuries d’Augias en partant du ministère de l’Energie jusqu’au plus petit département de la Senelec. Ils sont tous coupables ! Quant au Sieur Pape Aly Gueye, directeur général de Myna distribution, il faut que la justice s’en occupe. Il faut également arrêter tous les contrats qui lui ont été octroyés et qui sont en cours d’exécution. Si ces deux conditions ne sont pas réalisées, toute recherche de solution tendant à réaliser une distribution convenable de l’énergie est vouée à l’échec. C’est bien cette gestion népotique et nébuleuse de l’énergie dans ce pays qui explique le cycle infernal des coupures qui s’est installé au Sénégal depuis 2005. Ces coupures sont récurrentes, en dépit des déclarations et pétition de principe tendant à prouver que des solutions sont en vue.
Chasser et traquer les criminels qui ont pris en otage l’électricité apparaît comme un impératif, même si certains restent convaincus que les patriotes qui engagent le combat en feront les frais. Autrement dit, les criminels mafieux tueront quand c’est nécessaire et feront feu de tout bois pour conserver un privilège usurpé.

Abdou Latif COULIBALY
lagazette.sn

(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par mc le 03/09/2010 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

do nit latyf kham nga rek niom ay domèrame lanou mè loudoul dièkh amoul dina mèti trop si niom d'içi 5 ans yalla geumoul nèlawoul

2.Posté par Almamy le 03/09/2010 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai, la presse sénégalaise est "otage de la publicité". Des Dirpub interdisent à leurs journalistes de s'intéresser à certaines sociétés pourvoyeuses de pub. C'est le cas de TSE (choyée injustement), de TRE (une nébuleuse qui spolie la SICAP et la SNHLM), de l'ASER (sous Modibo), de la Sonatel...........
Concernant l'énergie et la SENELEC, je suis dégouté par le silence complice du "vaillant syndicaliste" SG du SUTELEC et PCA de l'ASER depuis 2000, je veux nommer Mademba SOCK

3.Posté par SJD le 03/09/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon DIEU dans quel pays je suis?Samuel,ton arrogance,tu le payeras un jour.OUI c'est vrai que quand nous sommes dans un pays absorbé par wade family alors on peut tout se permettre(insulte envers les journalistes,assassinat,vol de milliards de nos francs).
samuel castor ce tocard,assassin, croit tout se permettre mais inchALLAH tu le payeras ,tu subiras tout ce que tu as fait endurer aux sénégalais car votre sentence est proche,proche comme deux doigts de la main!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par deug le 03/09/2010 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Almamy,soyez raisonnable et arrêtez de raconter des histoires.Les journalistes ne font que leur boulot,pour preuves tous les articles qu'ils sortent sur Modibo DIOP sont objectives.
Il y' a n'en qui lui sont favorables et d'autres non.

5.Posté par cena le 03/09/2010 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LATIF,

iL YA EU UN PREMIER SCANDAL DE 10MDS AVEC MINA ET TECHNIMEX SUR LES TRAVAUX DE RENFORCEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE 30 KV DE DAKAR.

L'ENTREPRISE A ETE PAYE ET LES TRAVAUX NE SONT TOUJOURS PAS TERMINES.
LES CABLES ELECTRIQUES QUI DEVAIENT ETRE MIS EN OEUVRE NE SONT TOUJOURS PAS RACCORDES ET SONT VISIBLES UN PEU PARTOUT DANS DAKAR ET ENVIRONS. CHANTIER ABANDONNE PAR TECHNIMEX.
C'ETAIT DU TEMPS DE SAM QUAND IL ETAIT DG DE SENELEC.

6.Posté par boypanam le 04/09/2010 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Latif vous aussi ! Prenez de la hauteur mon cher.

Je n'aime certes pas Samuel SARR mais vous êtes en train de pervertir les Sénégalais de par votre façon de les informer. Les Senegalais sont égarés, fatigués avec ces coupures qui n'en finissent plus mais de là à jeter de l'huile sur le feu...

Pendant le black out de Juillet-Août, je n'ai pas eu l'impression que Samuel SARR a été épargné par la presse. Même les média, qualifiés d'étatique ne lui ont pas fait de cadeau. Je me demande vraiment de quelle presse vous parlez.

M Coulibaly, je suis tenté parfois de vous croire. Mais vous en rajoutez tellement que vous me faites maintenant douter sur votre bonne foi.

7.Posté par ANCIEN SOLDAT le 04/09/2010 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A TOI BOYPANAMA, personne ne t' oblige a croire ou ne pas croire. Latif mene 1 combat patriote, pour débarrasser de ces VETOURS. Wa salam...

8.Posté par MADIAMBAL le 04/09/2010 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LATIF VEUT FAIRE CROIRE AUX SENEGALAIS QU'A PART LUI ET SA GAZETTE TOUTE LA PRESSE SENEGALAISE EST CORROMPUE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page