a
leral.net | S'informer en temps réel

Sanctions pécuniaires du Cng contre les protagonistes du combat royal : Emeu délesté de 810 000 FCfa et Bombardier, 660 0000 FCfa

Le comité national de gestion de la lutte (Cng) a encore pioché dans le cachet des lutteurs. L’instance dirigée par Alioune Sar a délesté de 810 000 francs Cfa le nouveau King Eumeu Sène et Bombardier, de 660 000 francs Cfa, pour avoir tous deux enfreint le règlement.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Août 2018 à 09:09 | | 0 commentaire(s)|

La réunion hebdomadaire du Cng, lundi, a livré ses secrets. Il a été décidé que Mamadou Ngom alias Eumeu Sène allait perdre 810 000 francs Cfa sur son reliquat (20 millions Fcfa). Le tout nouveau roi des arènes paie ainsi son surnombre d’accompagnants (35 personnes au lieu des 15 autorisées) estimé à 350 000, 16 minutes de retard accusé dans la préparation mystique dans l’enceinte (chaque minute vaut 10 000 FCfa) et une assurance évaluée à 300 000 FCfa.

Quant au roi déchu, Bombardier, il a été délesté de la somme de 660 000 francs Cfa. Il a accusé 19 minutes de retard dans la préparation mystique (190 000 FCfa) et un surplus d’accompagnants de 17 personnes (170 000 FCfa) et l’assurance de 300 000 FCfa. A eux deux, ils laissent donc dans les caisses du Cng, la somme de 1 470 000 francs Cfa.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos