Leral.net | S'informer en temps réel

Scandale Miss Sénégal: Un riche homme d’affaires se serait porté volontaire pour assumer la paternité de l’enfant de Fatima Diome

Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Novembre 2021 à 16:44 | | 0 commentaire(s)|

L’affaire dite Fatima Dione, du nom de la Miss Sénégal 2020 qui a subi un viol suivi d’une grossesse, puis de l’accouchement d’un enfant dont elle ignore le père, continue de charrier les rumeurs les plus folles. « Nous apprenons de sources sûres, qu’un riche homme d’affaires se serait porté volontaire pour assumer la paternité de l’enfant. Autrement dit, il serait disposé à être le parrain de l’enfant de l’ancienne Miss Sénégal… », nous souffle « Le Témoin ».


Scandale Miss Sénégal: Un riche homme d’affaires se serait porté volontaire pour assumer la paternité de l’enfant de Fatima Diome
Alors même qu’une guerre judiciaire est enclenchée des deux côtés, c’est-à-dire de celui de l’organisatrice du concours et celui des supporters de la reine de beauté, un richissime homme d’affaires se serait porté volontaire pour parrainer l’enfant de la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione.

Ce généreux homme d’affaires compte lui verser chaque fin du mois, une importante somme d’argent dont on ignore pour le moment le montant exact. Selon notre source, le geste de ce mécène serait motivé par un souci de soutenir la jeune fille, son enfant ainsi que les membres de sa famille.

Pour l’instant, l’homme d’affaires souhaite garder l’anonymat et ne voudrait pas donner de publicité à son geste. Selon notre source, en effet, son action serait à placer dans un cadre strictement humanitaire.

Dans tous les cas, cette nouvelle doit constituer un motif de soulagement pour Fatima, qui a dû souffrir en supportant neuf mois de grossesse avec tout ce qui va avec. Ce, en plus de cinq mois de solitude et de souffrance à allaiter un bébé de père inconnu.

D’ailleurs, c’est cette solitude et la lourdeur de cette charge consistant à élever seule un enfant, qui auraient poussé la malheureuse à briser le silence, car ne pouvant plus supporter l’injustice qu’elle a subie.

D’autant plus que d’autres jeunes filles, victimes des mêmes pratiques, ont pu se libérer par la même occasion, pour raconter le calvaire qu’elles auraient vécu avec les différents concours de Miss.

Pour le moment, grâce au geste altruiste d’un généreux donateur, l’ancienne miss peut espérer vivre sans souci financier avec son enfant et sa famille.




Le Témoin



Titre de votre page Titre de votre page