leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Khadim Rassoul Thiam tend la perche au Président Macky Sall pour fortifier le PSE

Le Président du Parti AS.REC (Alliance Sénégalaise pour une République Emergente et citoyenne) Serigne Khadimou Rassoul Thiam est plus que jamais convaincu que l’émergence du Sénégal passe inéluctablement par la conjugaison de tous les efforts. Ainsi, cet ingénieur en calculs statistiques et financiers et Professeur en Martinique aux îles d’Amériques invite le président Macky Sall à user davantage du réalisme patriotique et de travailler plus pour la préférence nationale sans tomber dans les travers des partis d’extrême droite.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Mai 2017 à 22:28 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Khadim Rassoul Thiam
Serigne Khadim Rassoul Thiam
« Monsieur le président de la République, permettez-moi de quitter les obligations qui sont les miennes pour entrer explicitement sur les vôtres. Je vous en demande pardon, mais je crois que c’est important pour vous et pour toute la nation sénégalaise, de travailler tous ensemble pour servir notre pays et lutter contre le néocolonialisme économique, sans pour autant trahir nos convictions.

En effet, Il y a un domaine où je trouve notre activité nationale mal conduite et l’efficacité de notre économie nationale blessée par le système néocolonialiste qui nous empêche de mettre en place une véritable souveraineté nationale et surtout, de défendre efficacement notre économie nationale.

Alors, chers compatriotes vous conviendrez que c’est sur la pérennisation de la politique des containers que nous plombons une bonne partie de notre économie et nous ne parviendrons point à infléchir le chômage des jeunes.


Par conviction, tous nos compatriotes doivent comprendre que l’économie de développement commencera par user du réalisme patriotique et de travailler pour la préférence nationale sans tomber dans les travers des partis d’extrême droite.

Notre pays doit accompagner le président de la République dans un néo-réalisme offensif lui permettant d’être à l’aise parce que soutenu par un consensus citoyen pour l’intérêt supérieur de la nation sénégalaise.


Alors, il faudrait mettre en place un système qui protégerait la fabrication locale et l’innovation locale.
De toute façon, cela accentuerait la qualité made in SENEGAL qui produira des débouchés de ressources créatrices d’emplois ou d’activités salariales génératrices de ressources d’avenir pour la jeunesse et pour tous les secteurs productifs.

Le Sénégal devrait encore jouer dans le sens du dialogue national et surtout aider le président à s’entourer de personnes ressources compétentes, puisque sa fonction l’isole fortement des réalités du terrain et parfois certaines personnes dressent une forteresse pour ne pas perdre leurs privilèges alimentaires et l'empêchent de se servir de tous les bons éléments de notre pays.


D’où nous devons tous dénoncer à midi ce que beaucoup de Sénégalais pensent à minuit, à ce propos ».








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image