leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Moustapha Sy interdit de "Khadra Jumma’a" au Mausolée de son père: Ses talibés se fâchent et bastonnent les gardiens des lieux


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Mars 2018 à 13:33 | | 0 commentaire(s)|

On n’émet jusqu’à présent pas sur la même longueur d’ondes entre fils de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Makhtoum». Et la célébration du premier anniversaire de son rappel à Dieu n’a pas été pour arranger les choses. Pour l’occasion, Serigne Moustapha Sy avait appelé les Moustarchidines wal Moustarchidaty à faire un «Khadara» au niveau du Mausolée où est enterré son défunt père.

Mais la famille (notamment Abdou Sy et Pape Malick) et les gardiens du mausolée, leur ont dit qu’il était impossible de le faire. La raison : cela ne fait pas partie des recommandations du défunt Khalife général Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Makhtoum». Sachant la détermination de la famille à s’opposer coûte que coûte à ce genre de célébrations, le guide des Moustarchidines wal Moustarchidaty a délocalisé le «Khadara» chez lui à Tivaouane. D’ailleurs, lors de la conférence, il a dit que c’est lui qui avait décidé de fermer le Mausolée. Ce que le reste de la famille conteste.

Mais quelques minutes après sa conférence, une dizaine de nervis sont allés au Mausolée du défunt Khalife, ont escaladé les murs, y ont trouvé les gardiens qu’ils ont attaqués. Les nervis ont frappé les gardiens et les ont grièvement blessés, avant de prendre la poudre d’escampette. Aux dernières nouvelles, les gardiens ont été acheminés à l’hôpital de Tivaouane où les premiers soins leur ont été prodigués. Au moment où nous mettions sous presse, la Police, la Gendarmerie et le Préfet avaient déjà été alertés et s’étaient rendus sur les lieux. Une affaire à suivre. Des proches des gardiens jurent sur tout ce qu’ils ont de plus cher, que les nervis sont des Moustarchidines. Une affaire à prendre très au sérieux et à suivre de très près.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos