leral.net | S'informer en temps réel

Sûr de la réélection de son candidat: Serigne Mbacké Ndiaye chante Macky, raille l’opposition et se fait l’avocat de la Première dame

Si Abdoulaye Wade a perdu les élections en 2012, c’est parce qu’il y avait un problème d’espoir. C’est du moins ce qu’avance son ancien ministre et porte-parole. Pour Serigne Mbacké Ndiaye, qui était hier en conférence de presse, son candidat Macky Sall, contrairement à son prédécesseur, rassure par son bilan. Le leader du Rappel s’est fait un véritable avocat de la Première dame qui, selon lui, mérite plutôt des remerciements.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Décembre 2018 à 12:50 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Mbacké Ndiaye n’a pas tari d’éloges, hier, pour son candidat. Pour l’ancien ministre sous Wade, Macky Sall est déjà vainqueur des prochaines élections. Même si son bilan, à lui seul, ne suffit pas pour réélire leur candidat, il reste d'une grande importance pour espérer un second mandat. «Ce qu’on oublie, c’est qu’il sert de rampe de lancement et crée l’espoir. S’il est donc adossé à un projet porteur, comme c’est le cas, cela assure à notre candidat qui rassure vers une réélection certaine», a-t-il affirmé.

Si, aujourd’hui, d’après le leader du Rappel, il y a tant de critiques à l’endroit du chef de l’État du côté des opposants, c’est tout simplement parce qu’ils sont conscients de leur défaite au soir du 24 février. «Le constat est qu’à la place d’un débat programmatique, ponctué de propositions concrètes allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, une certaine opposition passe tout son temps à s’attaquer à la personne du Président et à sa famille. Les auteurs de tels propos méconnaissent incontestablement notre peuple, qui incarne des valeurs que sont sutura, kersa, teranga», laisse entendre l’ancien ministre.

«Yalla sax Macky la andal»*

Et pour Serigne Mbacké Ndiaye, même la découverte du pétrole et du gaz est un signe. «Senghor et Abdou Diouf étaient présidents de la République pendant 20 ans, et Abdoulaye Wade 12 ans, mais c’est avec Macky Sall que le Sénégal a connu d’importantes découvertes comme le gaz et le pétrole. Yalla sax Macky la andal».

Serigne Mbacké s’est érigé en véritable bouclier pour répondre aux détracteurs de la Première dame . Pour lui, ce que certains disent sur Marième Faye Sall est juste une perception qu’ils ont d’elle mais, pour ce qu’elle est en train de faire pour la population sénégalaise à travers sa fondation «Servir le Sénégal», elle devait être vivement remerciée.

Interrogé sur la situation actuelle du Parti démocratique sénégalais et la candidature de Karim Wade aux prochaines élections, le leader de Rappel explique que c’est leur candidat qui les intéresse, rien d’autre. «La candidature d’un autre parti quel qu’il soit, n’a aucune importance. Nous n’allons pas perdre notre temps à parler d’un autre candidat quel qu’il soit», conclut-il.

*Même Dieu est avec Macky Sall






Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos