leral.net | S'informer en temps réel

Thiès / Investiture de Cheikh Sall à Méouane: Bby lâche Bara Ndiaye

A Méouane, l’étau se resserre autour du maire sortant. La coalition présidentielle dont il est membre, a décidé de ne pas soutenir sa candidature. C’était prévisible, si l’on sait que les responsables de ladite coalition avaient vivement dénoncé «la mafia et la délinquance» autour de la délivrance des certificats de résidence.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Septembre 2021 à 09:53 | | 0 commentaire(s)|

Thiès / Investiture de Cheikh Sall à Méouane: Bby lâche Bara Ndiaye
Face à la presse, samedi, Benno Bokk Yakaar (Bby) a décidé de porter la candidature de l’apériste Cheikh Sall, Directeur général du Crous de Thiès, à la tête de la coalition de la commune de Méouane, à l’occasion des élections locales du 23 janvier 2022.

A en croire El Hadji Diop, premier adjoint au maire de cette commune du département de Tivaouane, qui a lu la déclaration, la décision est motivée par un «souci de préserver l’unité et la cohésion de la coalition Bby autour d’un candidat politiquement représentatif, socialement crédible et techniquement compétent».

Ce membre de la Ligue démocratique a également rappelé « l’importance de l’enjeu que représentent les élections territoriales pour la démocratie et le développement local et la nécessité de bâtir une grande alliance politique et une équipe municipale plurielle et compétente ».

Il reste convaincu que la candidature de Cheikh Sall est «le gage le plus sûr de succès de la coalition, compte tenu du profil de la personne et de l’immense espérance qu’il suscite».

Il lance, par conséquent, «un appel à toute la population de la commune et à toutes les instances de Bby, à adhérer à ce choix de la raison et de l’espoir». Surtout que Méouane «a accusé un retard dans les domaines économique, social et infrastructurel à cause de la gestion solitaire de l’actuel maire».

A ce titre, il exhorte le gouvernement à respecter ses engagements au profit des populations de la localité, en bitumant les axes routiers Pire-Méouane-Daya Diop, Mékhé ville-Mékhé village et Mékhé ville-Ndankh. Mais aussi l’achèvement du programme d’électrification rurale et la matérialisation au niveau local, de la politique d’appui à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes.

Toutefois, la coalition communale de Bby encourage le gouvernement à «poursuivre sa politique d’équité territoriale et sociale, notamment en faveur des populations rurales, des jeunes et des femmes». Elle a également salué «l’esprit unitaire et la convergence de vues de la grande coalition Bby, dans la perspective des prochaines échéances électorales».






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page