leral.net | S'informer en temps réel

Trafic / Saisie de 2026 kg de cocaïne au large de Dakar: L’affaire fait des vagues en Gambie

La récente saisie, par la Marine nationale sénégalaise, de 2 026 kg de cocaïne pure, suite à l’interception d'un navire au large de Dakar, fait des vagues en Gambie. A la suite des informations faisant état d'un séjour préalable du navire des trafiquants à Banjul, de multiples voix se sont élevées en Gambie, pour demander au gouvernement gambien de clarifier ce qu’il sait de ce dossier. Elles n'avaient pas obtenu de réponse.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Novembre 2021 à 09:01 | | 0 commentaire(s)|

Trafic / Saisie de 2026 kg de cocaïne au large de Dakar: L’affaire fait des vagues en Gambie
La publication récente d'une vidéo du journaliste sénégalais Pape Alé Niang, où il fait des révélations sur l'identité des trafiquants arrêtés au large des côtes sénégalaises avec 2 026 kg de cocaïne, leurs connexions en Gambie et la mise en place d'une stratégie de diversion sur l'usage réel du bateau, fait des vagues en Gambie.

La révélation de Pape Alé Niang selon laquelle une haute autorité gambienne aurait rendu visite au bateau en chantier de refonte de sa peinture - de la couleur bleue à une nouvelle couleur blanche -, a provoqué l'ire des autorités gambiennes.

Ce dimanche, l'agence nationale anti-narcotique gambienne, la Drug and Law Enforcement Agency of The Gambia (DLEAG) s'est fendue d'un communiqué, pour tenter de dissocier le gouvernement gambien et ses autorités de toute connexion avec les trafiquants impliqués dans le trafic démantelé par la Marine nationale sénégalaise, en octobre dernier.

La DELAG, homologue gambienne de l'Office central de répression du trafic Illicite de stupéfiants du Sénégal (Ocrtis) et la Policia Judiciaria da Guinea Bissau (JP) travaillent déjà sur le dossier, a indiqué l'agence anti-narcotique gambienne.

L'agence souligne qu'une enquête a été immédiatement ouverte pour localiser un certain Muhamad Abdallah, l'organisateur présumé du voyage de la cocaïne à bord du bateau.

L'enquête qui s'en est suivie aurait révélé qu’”Abdallah et deux autres personnes avaient quitté la Gambie, aux premières heures du 18 octobre 2021”, explique l'agence anti-narcotique gambienne.

Le Gambien ayant permis une nouvelle immatriculation du bateau en Gambie, a été interrogé le 21 octobre 2021. Il a révélé aux enquêteurs qu'il a également commencé le processus d'enregistrement et d'obtention de la licence du bateau qui a convoyé la cocaïne, avec le capitaine Foday Marrah, un ressortissant sierra-léonais, sans avoir complété le processus en Gambie.

La DLEAG gambienne déclare, en outre, que “les affirmations du journaliste sénégalais Pape Aly Niang, selon lesquelles une haute personnalité gambienne a supervisé l'entretien du bateau, sont des mensonges sans fondement, qui ne peuvent être étayés et sont un récit purement imaginaire d'un journaliste errant cherchant désespérément à attirer l'attention”.

“EnQuête’’ a appris que, le samedi 31 octobre 2021, le directeur du Renseignement et de la Coopération internationale de la DLEAG, le directeur de l'Ocrtis, le Directeur général de la Police judiciaire du Sénégal et le directeur adjoint de la Policia Judiciaria da Guinea Bissau ont eu une réunion virtuelle sur le dossier.






Enquête


Titre de votre page Titre de votre page