leral.net | S'informer en temps réel

Vélingara en prélude à son Daaka annuel: Médina Gounass fait sa toilette

Du 22 au 31 juillet 2021, la cité religieuse de Médina Gounass, dans le département de Vélingara, va organiser sa retraite spirituelle annuelle ou Daaka. En prélude à cet événement, les ministres de l’Environnement et de l’Urbanisme ont rallié hier la cité et ont rendu visite aux autorités religieuses, à qui ils ont apporté leur soutien, particulièrement en relation avec la propreté du village et du site de la retraite.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Mai 2021 à 09:57 | | 0 commentaire(s)|

Vélingara en prélude à son Daaka annuel: Médina Gounass fait sa toilette
Ce samedi 22 mai 2021, tous les chemins de la Tidiania vont mener vers le Sud du Sénégal, précisément dans la ville de Médina Gounass, dans le département de Vélingara où, pendant 10 jours, des fidèles vont se retirer pour se consacrer à des prières, à des invocations et à la lecture du Coran, selon une tradition centenaire démarrée à la fin des années 30, par le fondateur de la cité, Mohamed Saïd Bâ.

Pour apprêter l’environnement physique à un bon accueil des pèlerins, «sur instruction du président de la République», les ministres de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, et de l’Urbanisme, Abdoulaye Seydou Sow, étaient sur place pour apporter leur appui pour la propreté de la ville et du site.

Abdou Karim Sall explique : «Sur instruction du chef de l’Etat, nous avons apporté un appui à l’organisation du Daaka, avec un important lot de matériels de nettoiement mis en place par l’Ucg (Unité de coordination et de gestion). Nous avons décidé, le ministre de l’Urbanisme et moi, de faire cette action dans la collégialité. Les jeunes de la localité vont faire le travail avant, pendant et après le Daaka, dans la ville comme dans le site. Nous avons discuté avec les jeunes et il est possible que dans le cadre des 65 mille emplois à créer, que des jeunes de la cité soient enrôlés pour la propreté du la ville».

L’édition de 2020 du Daaka n’a pas pu se tenir du fait des restrictions imposées par la pandémie mondiale à coronavirus. Pour cette édition, les organisateurs du Daaka refusent de faire allusion à la maladie. Le masque est tombé des visages depuis belle lurette.

Seuls les officiels se formalisent.

Les circulaires produites par l’autorité administrative compétente règlementent la circulation dans la ville comme dans le site et restent muettes sur le respect des gestes-barrières pour contrer une éventuelle intrusion du minuscule virus dans les lieux.

Les ministres Sall et Sow, qui ont trouvé sur place l’adjoint du Préfet de Vélingara, Mamadou Lamine Ngom, et le sous-préfet de Bonconto, ont rendu une visite de courtoisie au khalife, Thierno Amadou Tidiane Bâ, dont ils ont recueilli les prières pour le chef de l’Etat et pour un Sénégal émergent.





Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page