leral.net | S'informer en temps réel

Violence dans les stades: La Ligue de Dakar avertit les clubs

Les dirigeants de la Ligue de Dakar de basket-ball ont profité de la conférence de presse préparatoire à la finale du championnat de 2e division, pour se prononcer sur les violences notées dans leurs compétitions.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Septembre 2018 à 10:33 | | 0 commentaire(s)|

La Ligue de Dakar de basket-ball compte aller jusqu’au bout, pour mettre fin à la recrudescence des scènes de violence dans ses compétitions. C’est ce qu’a révélé, hier, le président de cette structure, Ibrahima Diagne, lors d’une conférence de presse de fin de saison. L’instance dirigeante du basket-ball de Dakar n’exclut pas de prononcer de lourdes sanctions contre des équipes récidivistes, en les sortant des trophées Saint-Michel et Ville de Dakar.

‘’On n’hésitera pas à exclure de toutes nos activités certains clubs, s’ils récidivent. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a trois équipes : Asfa, Duc et Douane qui sont en sursis. La ligue avait d’abord sévi avec des sanctions un peu légères, puis corsé par des mesures financières. En dehors de cela, nous essayons de sensibiliser les supporters pour qu’on n’en arrive pas là. Mais, cela n’a pas empêché la violence de revenir cette saison’’, a-t-il indiqué.

Le président de la Ligue de Dakar de basket-ball a aussi exprimé sa satisfaction par rapport à l’organisation d’un championnat régional dédié aux clubs de la Ligue 2 de la capitale sénégalaise. Pour lui, cette compétition a été une aubaine pour les équipes de Dakar de disposer d’un temps de jeu plus élevé. ‘’Les clubs de 2e division s’entrainaient neuf mois pour ne jouer que deux semaines un tournoi aller simple. Chaque club jouait cinq matches. C’était la même situation à l’échelle nationale. Mais, le championnat régional a permis aux 28 équipes masculines et, aux 11 formations féminines de disputer de doubles confrontations. La réforme a permis de constater une amélioration du niveau de jeu. Elle a permis aux équipes de se préparer suffisamment pour le tournoi de montée en 1re division’’, ajoute-t-il.

La ligue de basket compte apporter une autre innovation, la saison prochaine. Cette nouveauté, axée sur la décentralisation des activités, permettra à M. Diagne et ses collaborateurs d’améliorer leur gouvernance. ‘’On a décentralisé le mini-basket, d’abord à Gorée, puis à Guédiawaye et enfin à Rufisque. La finale de la petite catégorie a été jouée cette année à Guédiawaye. Cela signifie qu’on est en train de travailler avec les instances décentralisées comme Guédiawaye qui a un district’’.

La ligue de Dakar envisage de s’appuyer, la saison prochaine, sur le district de Guédiawaye pour renforcer ses activités dans la banlieue. Le département de Rufisque abritera bientôt un district. Selon Ibrahima Diagne, cette structure leur permettra de continuer le travail à la base. ‘’Nous allons encore travailler avec les districts. Ceci , nous permettra d’impliquer tout le monde’’, a souhaité le président.

L’instance dirigeante du basket-ball dakarois boucle la saison 2017-2018 ce samedi, avec les finales du tournoi régional de 2e division au stadium Marius Ndiaye. Flying Stars affronte l’Uspa chez les dames. Jeanne d’Arc défie Flying Stars dans le dernier acte du tournoi masculin.

Enqueteplus



Cliquez-ici pour regarder plus de videos