leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 3 Juillet 2012

Yasser Arafat empoisonné au polonium ?


Selon la chaîne qatarie Al-Jazira, des traces de cette matière radioactive auraient été retrouvées sur ses derniers effets personnels.



Yasser Arafat empoisonné au polonium ?
Le président palestinien Yasser Arafat aurait-il été empoisonné ? De nombreuses rumeurs ont couru sur les causes de la mort du leader palestinien en 2004 : cancer, cirrhose du foie, VIH… mais aucune n'a jamais été confirmée. Huit ans plus tard, la chaîne Qatarie al-Jazira lance sa propre thèse : "après neuf mois d'enquête, al-Jazira a découvert des traces de polonium radioactif sur les derniers effets personnels de Yasser Arafat", affirme la chaîne sur son site en anglais.

Selon elle, les tests réalisés par l'Institut de Radiophysique de Lausanne sur "ses vêtements, sa brosse à dent et son célèbre keffieh ont prouvé des taux anormalement élevés de polonium, un rare, hautement radioactif élément".

Le cas Litvinenko

Or, le polonium, du fait de sa dangerosité, a déjà été utilisé comme poison. Sa plus célèbre victime est l'espion russe Alexander Litvinenko, en 2006 : du polonium avait été versé dans son thé dans un restaurant japonais de Londres. Or, selon al-Jazira, les symptômes de l'espion russe – diarrhée, vomissements, perte de poids – seraient les mêmes que ceux de Yasser Arafat lors de son hospitalisation près de Paris.

Selon les scientifiques de l'institut suisse cités par al-Jazira, le taux de polonium trouvé sur les effets personnels de Yasser Arafat était particulièrement élevé, parfois dix fois supérieurs aux taux constatés sur les "sujets de contrôle", des échantillons témoins testés pour comparaison.

Gravement malade, le président de l'Autorité palestinienne avait dû quitter Ramallah pour Paris en octobre 2004. Il est mort officiellement le 11 novembre à l'hôpital d'instruction des armées Percy à Clamart, au sud de la capitale française.




Titre de votre page Titre de votre page