leral.net | S'informer en temps réel

Ziguinchor sur des braises vendredi dernier: Bataille rangée entre militants de Pastef et de l’APR à la Préfecture

A la préfecture de Ziguinchor, militants de Pastef et ceux de l’Alliance pour la République (Apr), proches de Doudou Kâ, se sont affrontés vendredi matin dernier. Les camarades d’Ousmane Sonko, qui en sont venus aux mains avec les apéristes, accusent le camp de Doudou Kâ de transférer des électeurs pour les inscrire dans la commune de Ziguinchor. Des allégations démenties par la partie mise en cause. Les échauffourées, qui ont duré plusieurs heures, ont conduit au blocage des inscriptions.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Septembre 2021 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

Ziguinchor sur des braises vendredi dernier: Bataille rangée entre militants de Pastef et de l’APR à la Préfecture
Les échauffourées entre les deux parties ont duré toute la matinée. Les camarades d’Ousmane Sonko qui ont investi le portail de la préfecture, ont bloqué les travaux de la commission pour empêcher, disent-ils, des électeurs venus d’ailleurs, de s’inscrire. Ils accusent le camp de Doudou Kâ de se livrer à une telle pratique pour fausser le jeu démocratique.

Les deux camps en sont arrivés aux mains. La police a été appelée en renfort pour ramener l’ordre et le calme.

Ils sont en train de faire des transfères d’électeurs provenant de Kaolack, de Diourbel et de Dakar. C’est ce que nous déplorons ici. On a essayé de bloquer le processus. La police est venue en renfort. Nous déplorons cette situation. Cela ne s’est jamais produit à Ziguinchor. C’est des électeurs qui nous viennent de Kaolack, de Diourbel et de Dakar, avec des certificats de résidence qui ne sont pas conformes. C’est regrettable. Le jeu démocratique doit être clair et transparent“, a déclaré sur Rfm, Abdoul Aziz Cissé, porte-parole des militants de Pastef, présent sur les lieux de l’affrontement, pointant du doigt “Doudou Kâ et sa bande”.

Les militants du mouvement “Debout Sénégal” de Doudou Kâ qui se sont bien frottés aux militants d’Ousmane Sonko, démentent ces allégations et apportent leur version des faits. “Il n’y a pas eu de transfert d’électeurs. C’est un natif de Ziguinchor qui appartient à une très grande famille. Aujourd’hui, si les membres de sa famille qui se retrouvent ailleurs, décident de venir transférer leurs votes à Ziguinchor pour le soutenir, il n’y a pas d’illégalité dans ça“, a expliqué, le porte-parole, Daouda Sow.

Pour rappel, depuis quelques jours, les partisans d’Ousmane Sonko ont lancé dans les réseaux sociaux, un appel à la mobilisation contre ce qu’ils appellent des transferts d’électeurs qui mettent en cause Doudou Kâ et ses compagnons.








Senego



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page