leral.net | S'informer en temps réel

255 millions déboursés : Salimata Diop Dieng a procédé au lancement de 152 unités économiques pour l’entrepreneuriat féminin

Le Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, Mme Salimata Diop Dieng a procédé hier mardi au lancement de 152 unités économiques pour l’entrepreneuriat féminin pour un financement total de 255 millions accompagné d’un stock d’équipement d’une valeur de 75 millions, au profit de 5561 femmes des 19 communes que compte le département.


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Janvier 2018 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

Après Guédiawaye et Rufisque, c’est au tour des femmes du département de Dakar de recevoir le Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, Salimata Diop Dieng, dans le cadre de ses tournées de consultation régionale. C’était hier mardi 30 janvier au niveau d'un Grand Théâtre plein à craquer.

Parmi les personnalités qui ont effectué le déplacement, il y avait les ministres d’Etat, Mbaye Ndiaye et Marieme Badiane, les ministres Aminata Mbengue Ndiaye et Abdoulaye Diouf Sarr, et le maire de maire de Dakar-Plateau Alioune Ndoye.

Se prononçant devant ses militantes toutes acquises à sa cause, Mme Salimata Diop déclare que «dans le département de Dakar, 152 Unités économiques pour l'entrepreneuriat féminin féminin (UEEF) vont bénéficier d'un financement de 255 millions dont 75 millions en équipements de production au profit de 5561 femmes et jeunes filles des 19 communes que compte la capitale".

Et d’ajouter: "à ce stade de notre parcours, je suis heureuse de vous informer que le cumul des interventions dans les 4 départements, s'élève à 565 millions devant générer 338 Unités Economiques au profit de 12 000 femmes et jeunes filles."

Pour rappel, ce programme-pilote, préparatoire de la montée en puissance dans l’année sociale, a pu être réalisé grâce à l’effort conjugué du CENAF, du FNCF et du FNEF qui ont assuré la formation et le financement.

« La phase pilote du programme d'autonomisation de la femme a bénéficié du soutien de la coopération italienne, dans son appui à la politique de protection sociale et de ONU femme, partenaire stratégique en matière d'autonomisation de la femme", a-t-elle dit.

"En entreprenant cette démarche de recherche-action, l'objectif était, en partant des orientations présidentielles du Conseil des Ministres du 13 septembre 2017, de relancer l'entrepreneuriat féminin sans alourdir inutilement l'endettement des femmes ; c'est d'ailleurs ce souci qui explique les apports en équipement qui sont des actifs sous forme de subventions", insiste Mme Salimata Diop Dieng.

Magnifiant cette « innovation », le ministre de la Femme de rappeler que "2018 a été décrétée année sociale au Sénégal par le Chef de l'Etat ». « Elle a été aussi dédiée à la femme rurale par la communauté internationale. C'est donc un excellent moment d'impulsion pour aller à la encontre des femmes des autres régions du pays, articulant dialogue autour des enjeux de l'autonomisation socio-économique et montée en puissance dans la mise en place des Unités Economiques pour l'Entrepreneuriat Féminin", a-t-elle soutenu.

Avant de conclure: "Nous sacrifierons à la célébration de la journée internationale de la femme, le 08 mars, dans un format national marqué par la remise du Grand Prix du Chef de l'Etat pour la femme, la décoration des Pionnières et le partage des modalités d'élaboration d'une nouvelle Stratégie Nationale pour l'autonomisation en 2035, en cohérence avec le PSE".






Ndèye Safiétou Nam, Leral.Net