leral.net | S'informer en temps réel

2e jour d'interrogatoire du faux prophète: "Je dois soigner le coronavirus avec cette lumière laissée à ..."

Habib Diabang n'a pas encore vidé son sac. Au deuxième jour de son interrogatoire, le chef des illuminés qui voulaient faire le tawaf à la Grande mosquée de Touba, ne démord pas de son statut de sauveur de l'humanité.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Février 2021 à 07:04 | | 0 commentaire(s)|

A l'en croire, il a jeté à la face des enquêteurs ceci: "Khadim Rassoul nous a laissé une lumière au niveau de la Grande mosquée de Touba. Nous sommes là, pour nous en procurer, en vue de sauver l'humanité", a-t-il dit.

Il révèle qu'il doit même soigner le coronavirus avec cette lumière. Loin de se démonter, Habib Diabang confie: "Même Khadimou Rassoul parlait de notre magistère à travers l'un de ses livres (xassidas)".

Fils d'une haute autorité du sport et transporteur au Port autonome de Dakar, le faux prophète Issa lâche: "J'ai le premier remède contre le coronavirus", fait savoir "Source A".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos