Leral.net - S'informer en temps réel

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos

Rédigé par leral.net le Samedi 6 Juin 2020 à 17:15 | | 0 commentaire(s)|

Le 6 juin 1944 est un véritable tournant de la Seconde Guerre mondiale. Alors que la France et le monde sont en guerre depuis 5 ans, une seule nation européenne résiste encore à l’armée allemande qui contrôle la majeure partie du continent : la Grande-Bretagne.


En 1943, en compagnie des Alliés américains et canadiens, les Anglais choisissent la Normandie et ses plages profondes comme lieu stratégique de débarquement, le Pas-de-Calais étant un lieu trop attendu et fortifié par la Wehrmacht. Il s’agit là de l’opération Overlord, l’une des plus grandes opérations militaires jamais organisée. Cette invasion part d’Angleterre, où des dizaines de milliers de soldats et des centaines de tonnes de matériel sont en place depuis plusieurs mois pour préparer cette “bataille suprême”, comme l’a surnommée le général de Gaulle.

Dirigée par le général américain Dwight D. Einsehower, cette opération qui surprend totalement les forces de l’axe débute le 6 juin 1944 à 6 heures du matin. Elle marque le début de la bataille de Normandie qui permet aux Alliés d’ouvrir un nouveau front en Europe de l’Ouest qui sera par la suite décisif dans la future défaite de l’Allemagne. Retour en images sur le “D-Day”, ce jour décisif de la guerre la plus meurtrière de l’Histoire.




76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Une flotte Alliée impresionnante
Vue aérienne de l'impressionnante flotte Alliée engagée dans l'opération Overlord. Au total, ce sont pas moins de 6900 navires de guerre et de transports qui débarquent sur les côtes normandes lors du D-day.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Des milliers de tonnes de bombes larguées
5000 tonnes de bombes sont larguées par les avions alliés le long de la côte (du Havre à Cherbourg) sur les Allemands, les routes et les voies ferrés. Des bombardements réalisés ainsi pour empêcher l'armée allemande de localiser la zone exacte du débarquement.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Le choix de la Normandie
La côte bretonne étant trop loin de l'Angleterre, les terres en Hollande étant inondées, les courants des côtes belges étant trop dangereux et les Allemands attendant les Alliés dans le Pas-de-Calais, c'est la côte normande qui est choisie par les Alliés pour effectuer le débarquement.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Les parachutistes envahissent le ciel normand

Avant l'assaut maritime a lieu un assaut aéroporté. 18000 parachutistes sont envoyés très tôt le matin avec pour mission de libérer et sécuriser tous les accès, afin que les troupes et les équipements motorisés puissent pénétrer à l’intérieur des terres. La moitié d'entre eux sont tués, mais les Allemands sont désorientés et le débarquement peut commencer.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
5 plages envahies par plus de 150 000 Alliés

Au total, 156 000 soldats anglais, américains, canadiens et français débarquent en normandie le 6 juin 1944 sur les cinq plages nommées Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beac

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Omaha la sanglante

Sur les 34 000 hommes débarqués à Omaha Beach, 2500 sont tués ou blessés, ce qui lui vaut son surnom de Omaha la sanglante. Dans la matinée, les troupes américaines subissent les tirs intenses des Allemands. Ce n'est qu'en début d’après-midi que la plage sera sécurisée.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Des navettes bondées de soldats

Le débarquement dure toute la journée du 6 juin. Des navettes maritimes font des allers-retours entre l'Angleterre et la France pour ramener les 156 000 soldats tout au long de ce D-day.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Les Canadiens débarquent à velo
Des soldats canadiens arrivent sur la Juno Beach équipés de bicyclettes. Au total, un peu plus de 21 000 soldats canadiens participent au débarquement.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Bateaux, camions, chars et ballons de barrage

Les bateaux américains disposent de camions mais également de chars qui servent à ouvrir la voie pour déterrer les mines allemandes et installer des tapis pour que les soldats ne s’enlisent pas dans le sable. Dans le ciel, on aperçoit des ballons de barrage qui permettent de protéger les bateaux des vols rasants d'avions ennemis

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos
Une mer glaciale et agitée
Vue aérienne montrant le barrage fait par les péniches de débarquement afin de briser les vagues d'une mer déchaînée pour permettre aux autres bateaux de naviguer plus facilement.

76 ans après, le débarquement du 6 juin 1944 raconté en 10 Photos


Titre de votre page