leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 7 Septembre 2010

APRES LE COSEC ET LE PORT, LE MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DANS L’ŒIL DU CYCLONE : Le Procureur transmet un rapport d’audit à la Dic


On ne dort presque plus à la Division des investigations criminelles (Dic). Un nouveau dossier vient de se greffer aux « affaires » en cours. Le procureur de la République a transmis aux enquêteurs de la Rue Carde un rapport d’audit, sur des faits présumés de malversations au Ministère de l’Enseignement technique. Même si on ne sait pas pour le moment si c’est l’actuelle gestion ou une gestion antérieure qui est visée, les premières auditions sont imminentes.



APRES LE COSEC ET LE PORT, LE MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DANS L’ŒIL DU CYCLONE : Le Procureur transmet un rapport d’audit à la Dic
Depuis que le président de la République a juré d’éradiquer la délinquance financière, les dossiers se suivent et ne se ressemblent pas. La Division des investigations criminelles (Dic) a reçu du procureur de la République un rapport d’audit ayant décelé des faits présumés de malversations au Ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Pour le moment, même si on ne sait pas exactement quelle gestion est visée par le Ministère public, il n’en demeure pas moins que le Parquet a instruit les enquêteurs de la Rue Carde de faire la lumière sur les faits mis en cause et de procéder à l’interpellation de toute personne sur qui pèseraient des faits de prévarication, tels que mentionnés dans le rapport financier transmis par le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy. Des sources policières confirment cette saisine et précisent que le dossier est en étude, en direction des premiers interrogatoires.
Cette page s’ouvre au moment où la Dic commence à y regarder de près sur les dossiers du Port de Dakar et du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). Si pour le deuxième, c’est un rapport de l’Ige qui est à l’origine de la saisine du Ministère public, pour le premier c’est un rapport de la Cour des comptes qui revient en détails sur les procédures de marché et la gestion financière du Port.
En attendant les premières auditions dans ces deux affaires, il faut noter que la Dic met la dernière touche sur l’affaire dite du mauvais fuel de la Senelec et le dossier de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser). Les enquêteurs ont d’ailleurs reçu les résultats des réquisitions faites auprès de banques de la place, et le dossier devrait être transmis au Ministère public au plus tard en début de semaine prochaine. L’enquête sur l’affaire des semences suit aussi son cours et un développement important risque de se produire dans les prochains jours (…). C’est dire qu’à la Rue Carde et au Camp Lat Dior (siège de la Brigade des affaires générales), on ne chôme pas !

Cheikh Mbacké GUISSE
lasquotidien.info
(Plus d'informations demain sur leral .net)



Titre de votre page Titre de votre page