leral.net | S'informer en temps réel

Accrochages avec la caravane de Sonko: Matar Bâ s'en lave les mains


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Février 2019 à 16:15 | | 0 commentaire(s)|

Accrochages avec la caravane de Sonko: Matar Bâ s'en lave les mains
En tournée dans la région de Fatick où il a décroché ce lundi, les ralliements des responsables des femmes du Pds à Foundiougne et à Mbam, Mmes Ayou Mané et Tening Sarr, Matar Bâ en a profité pour répondre au candidat Ousmane Sonko. Le maire de Fatick et non moins ministre des Sports estime n’avoir rien à voir avec les incidents notés lors du passage d’Ousmane Sonko dans son fief.

«Ousmane Sonko est venu à Fatick dimanche dernier, mais il a été chassé. Il doit se poser des questions parce qu'il n'est pas le seul candidat. Le candidat du Pur est passé par Fatick et les Fatickois lui ont laissé le soin de faire sa caravane, même s'il ne saluait que les arbres parce qu'il n'y avait personne. Ousmane Sonko a été attaqué parce que c'est quelqu'un qu’il n’a pas été respectueux», justifie Matar Ba.

Il poursuit : «J'ai été accusé d'avoir monté les jeunes de Fatick pour qu’ils l’attaquent. Qu'il sache que si nous voulions qu'il ne traverse pas Fatick, on le ferait. Les Fatickois ont interdit au doyen Abdoulaye Wade d'entrer ici. Donc, si on laisse Sonko se pavaner, c'est parce que les Fatickois ont décidé d'être républicains.

S’il y a des jeunes qui s’accrochent, ils devraient se taire et ne pas accuser le maire de Fatick que je suis. Parce que tout le monde sait que quand il s’agit de posture républicaine et de discipline, nous pouvons lui apprendre la leçon». Le ministre-maire de prévenir les candidats de l’opposition en ces termes: « quiconque vient à Fatick et s’attaque avec un manque de respect au Président Macky Sall, verra les fils de Fatick en face de lui.

Que Sonko et tous ces opposants qui d’ailleurs, n’existent que par le biais des réseaux, sachent que Fatick est une chasse gardée du Président Macky Sall. Sonko est quelqu’un d’irrespectueux et qui ne respecte pas la République. Étant fonctionnaire, étant un imposteur parce qu’en réalité, il accusait tout le monde d’être un voleur, mais aujourd’hui, qu’il est accusé à son tour, il est incapable de se justifier».

Enfin, l’édile de Fatick d’ajouter : « à ces candidats qui accusent le Président Macky Sall de préfabriquer des résultats, ce n’est pas cela. Parce que dans ce Sénégal, l’ère où on peut voler les élections, est révolue. Cette élection présidentielle sera tout à fait libre, démocratique et transparente. Partout au Sénégal, c’est une déferlante marron-geige, et les Sénégalais qui aiment leur pays, déroulent le tapis rouge au Président Macky Sall qui est en train de pulvériser cette opposition, qui n’aura même pas 10% au scrutin du 24 février, je vous l’assure ».





Auteur: Gora Kane (Correspondant) Seneweb.com 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos