leral.net | S'informer en temps réel

Accusé de simulation: Baye Oumar Niasse se dit très choqué

L'attaquant sénégalais d'Everton s'est dt choqué d'avoir été traité de tricheur, après son penalty obtenu lors du match nul contre Crystal Palace, comptant pour la 12e journée de Premier League (2-2).


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Novembre 2017 à 13:18 | | 0 commentaire(s)|

Accusé de simulation: Baye Oumar Niasse se dit très choqué
Baye Oumar Niasse a le cœur gros . L'attaquant des "Lions", que la presse anglaise accuse d'avoir simulé un penalty inexistant contre Crystal Palace, est très choqué par la tournure des événements. "Il (Niasse) a été choqué et j'ai été choqué (d’être accusé) à tort. Il ne raconte pas de mensonge en disant qu'il y a eu contact. Il veut marquer des buts. Contact ou pas contact, nous sommes déçus de la tournure de cette affaire. Nous allons accepter le verdict", a déclaré Davidd Unsworth, le responsable des gardiens des Toffees.

L'international sénégalais a obtenu un penalty controversé, après un contact avec Scott,lors du match nul d'Everton (2-2) contre Crystal Palace, samedi. Du coup, l'ex joueur de l'US Ouakam est devenu le premier joueur de Premier League accusé de "simulation réussie lors d'un match officiel". Leighton Baines avait transformé le penalty. Baye Omar a même inscrit le second but d'Everton qui leur a permis d'obtenir un match nul.

La League va statuer pour pouvoir donner son point de vue sur le cas de l'international sénégalais. Il sera donc sanctionné s'il est toutefois reconnu coupable. La FA a d'ailleurs rejeté l'appel d'Everton. "Je pense que le règlement est bon, mais je pense que cela ne change pas ma position. Le contact, c'est le contact et de mon point de vue, cela ne réglera pas le problème", ajoute Unsworth.

Poursuivant : "pour moi, il y avait contact avec Scott Dann sur le haut du corps de Niasse, mais la FA a décidé que le contact n'était pas suffisant pour faire tomber le joueur. Nous ne voulons pas que ce règlement soit retiré du jeu, nous sommes pour la protection des joueurs, mais nous devons avoir des experts qui savent ce qui ne l'est pas. Pour rappel, l'attaquant sénégalais va manquer les matches contre Southampton et West Hann en Premier League".




Les Echos