leral.net | S'informer en temps réel
Mercredi 9 Juin 2010

Achat d’avion : le président Wade ne renonce pas à son aéronef


Le président Wade avait ficelé l’achat d’un aéronef, dernier cri. C’était suite à la fissure d’un hublot de l’avion de commandement présidentiel. Mais, il rangera le projet, suite à sa révélation par la presse locale. Mais il n’y a pas pour autant renoncé.



Achat d’avion : le président Wade ne renonce pas à son aéronef

Après quelques années d’utilisation, le président Wade a fini par ranger la Pointe de Sangomar, suite à la fissure d’un hublot de l’appareil à l’occasion d’un de ses nombreux déplacements. Pourtant, il avait dépensé 35 milliards pour sa réfection. Depuis, pour ses incessants voyages, il loue des Boeings. Un choix qui se chiffre, au bas mot, à 50 milliards de francs Cfa. Car, les locations d’avions du président Wade remontent de 2006 et coûtent au contribuable sénégalais 12, 5 milliards par an. Un montant attesté par les institutions de Bretton Woods. C’est probablement pour freiner cette saignée financière que le ministre de l’Économie et des Finances avait soutenu devant les députés, à la veille de l’élection présidentielle, la nécessité de l’achat d’un avion pour le président de la République. Mais, le projet avait été rangé pour les besoins du scrutin de 2007. Mais, maintenant, le président Wade veut plus que jamais son aéronef. Il l’avait presque ficelé avec Dubaï. D’ailleurs, d’aucuns soutiennent qu’il l’a déjà acquis, mais se prive de l’exposer, pour ne pas subir les critiques de ses détracteurs. Il veut un troisième mandat. Ce qui est en tout cas certain c’est que si son vœu est exhaussé, le premier chèque qu’il va libeller servira à l’achat d’un aéronef. Un projet que reconnaît des membres de son entourage, qui le justifient aux noms de « la sécurité et de la rationalité ».

La Redaction xibar.net
leral .net



Titre de votre page Titre de votre page