leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 19 Décembre 2014

Affaire Arcelor Mittal: De nouvelles révélations de la "Lettre du Continent" qui confirment l'ampleur du "scandale" (Doc)


Qui l’eut cru ? Le journal très sérieux "La lettre du contient" a fait de très graves révélations sur l’affaire Mittal dans son dernier numéro N°696. Escroquerie, détournement de deniers public, enrichissement illicite se côtoient dans cette affaire qui secoue la République.



Affaire Arcelor Mittal: De nouvelles révélations de la "Lettre du Continent" qui confirment l'ampleur du "scandale" (Doc)
Dans l’article publié par la "LC", on apprend qu’un individu, une dame certainement a appelé deux fois au Tribunal Arbitral de Paris pour se passer pour l’agent judiciaire de l’Etat Aissé Gassama Tall pour demander la clôture du dossier. Mais le tribunal a refusé parce que ne reconnaissant pas cette personne. Le Tribunal a exigé une correspondance écrite de l’Agent judiciaire de l’Etat pour clore le dossier. Une lettre qui n’a jamais été écrite puis que la dame a refusé de jouer le jeu des corrompus. Finalement elle sera écartée et le dossier confié aux Ministre des Finances et des Mines.

Le journal nous apprend aussi que le Sénégal n’a reçu que 72,2 dollars et non 75 dollars comme annoncés par le premier Ministre.

La Lettre du Continent révèle que Me François Meyer, avocat avocat personnel de Macky Sall et dernier venu dans l'affaire, s'est fait virer cette somme dans son propre compte. Comme si l’Etat se résume en la personne de Macky Sall.

Enfin, le journal a confirmé que le cabinet américain Gustavson Associates a évalué à 5 milliards de dollars (2500 milliards de FCFA) la somme que Mital doit au Sénégal. Voici l'article de la "Lettre du Continent"

Affaire Arcelor Mittal: De nouvelles révélations de la "Lettre du Continent" qui confirment l'ampleur du "scandale" (Doc)



Titre de votre page Titre de votre page