leral.net | S'informer en temps réel

Affaire BHS- Près de 100 millions détournés : Six personnes arrêtées pour faux en écriture et association de malfaiteurs

L’escroquerie, l’abus de confiance, détournement de fonds et imitation de signatures sont de mode dans la pratique de certains agents et caissiers d’institutions bancaires du pays. Récemment, un vol ou détournement de près de 100 millions de FCfa, tirés des comptes de la Banque de l’Habitat du Sénégal, semble être l’illustration parfaite de ces « escros banquiers »…


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Novembre 2018 à 21:27 | | 0 commentaire(s)|

Affaire BHS- Près de 100 millions détournés : Six personnes arrêtées pour faux en écriture et association de malfaiteurs
La sécurité des comptes bancaires des citoyens du Sénégal est ébranlée. Un réseau bien huilé a pris ses racines à la Banque de l’habitat du Sénégal. Ledit réseau, constitué d’hommes et de femmes, destinés à la gestion des caisses et de clients, inconscients, a réussi la prouesse de détourner des montants considérables dans les caisses de la (Bhs). La bande de voleurs identifiés et mis aux arrêts mardi dernier, est constituée de 6 personnes, (2 caissiers, 2 banquiers, un client de la banque et une autre femme malade, victime des activités délictuelles de ce réseau).

Ainsi, les faits, dont la source de Leral évoque, révèle qu’en premier lieu, une cliente a été identifiée dans cette affaire de détournement. Mais, l’enquête, menée à l’interne et avec la collaboration des éléments de la gendarmerie, a dévoilé autre chose. Puisqu’il a été constaté que ces « escros bancaires », sont des experts aguerris, opérant à partir d’identification des comptes, bien alimentés. Une fois, le compte à pomper est identifié, ils procèdent ensuite, à des imitations de signatures, pour faire des retraits frauduleux, allant de 80 000 FCfa à 500 000 FCfa.

« Une femme en état de grossesse a été identifiée en premier lieu. Il s’agit d’une cliente de la banque, complice des escros. Mais, il n’y a aucun autre usage. Ils utilisent le système classique, concernant les dépôts et retraits pour retirer les montants. Ils imitent tout simplement la signature des clients identifiés », a expliqué la source de Leral.

Malheureusement, l’opération frauduleuse a été découverte et freinée avec la promptitude des corps de contrôle de la Bhs et de l’efficacité de la gendarmerie. Après la découverte, la Bhs a porté plainte pour faux en écriture et association de malfaiteurs. Et, toutes les personnes, arrêtées et présentées à la justice, précise la source, sont impliquées dans cette affaire de retrait de fortes sommes d’argent dans les caisses de la Bhs.

Mais, une autre source, relève la dame du nom de Fatou Kiné Diagne, retenue dans cette affaire, reste une victime. Etant malade et voulant se faire soigner à l’étranger, elle aurait voulue disposer d’un relevé bancaire pour un dépôt de visa . Profitant de son innocence, les « escros bancaires », l’ont utilisé pour faire une gymnastique avec des dépôts et retraits afin d’abuser des comptes d’autrui. Cette dernière, relève la source, est la seule victime dans cette affaire d’arnaque ou de vol, opéré dans les comptes des clients de la Bhs.


Leral
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos