leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Poste Finance: Abdoulaye Bibi Baldé qualifié de «brigand financier »

Les travailleurs de la Poste Finance, précisément ceux du Syndicat National des Travailleurs des Postes et Télécommunications (SNTPT), ont organisé une rencontre avec la presse hier, pour dénoncer « la mal gouvernance accrue et manifeste » du Directeur général, Abdoulaye Bibi Baldé», rapporte "Rewmi".


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Janvier 2022 à 10:46 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Poste Finance: Abdoulaye Bibi Baldé qualifié de «brigand financier »
« La Poste est confrontée, depuis quelques années, à des difficultés périlleuses qui se sont exacerbées sous l’effet d’une mal gouvernance accrue et manifeste du Directeur général de La Poste, Abdoulaye Bibi Baldé.» Tels sont les propos de la secrétaire adjointe du SNTPT, Nafissa Samb.

Leur patron serait un « pourfendeur de l’orthodoxie doublé d’un brigand et d’un délinquant financier ». Par ailleurs, ils ont appelé le président de la République à se saisir de la question de la Poste Finances et tous les Sénégalais à se joindre à cette lutte qui concerne l’avenir de tous les travailleurs et les entreprises nationales. A l’en croire, Abdoulaye Bibi Baldé « a tenté par tous les moyens et depuis plusieurs mois, d’étouffer l’agression de Ibrahima Sarr, en vain ».

Par ailleurs, La Poste peine à honorer ses engagements contractuels, maintenant que les salaires des plus de « 4500 employés » ne se paient plus avec la régularité d’avant. Il est impérieux que ce patrimoine national d’utilité publique soit débarrassé de Abdoulaye Bibi Baldé. Il est surtout urgent qu’un plan de sauvetage soit mis en œuvre. Le SNTPT a précisé que le sinistre plan de relance concocté par la Direction générale et dans lequel il a appelé à la déflation d’au moins 2500 travailleurs, n’a jamais fait l’objet de discussions en interne. Paradoxalement, il a continué de recruter à tour de bras.

Pour le secrétaire général du comité sectoriel poste du SNTPT, Ibrahima Sarr, ils ont pensé associer des personnalités de la société civile pour expliciter la situation qui prévaut à la poste. La poste est politisée à outrance, la mauvaise gestion la gangrène, malgré les multiples alertes des travailleurs. Abdoulaye Bibi Baldé a profité des maigres ressources qui restent à la poste. « Nous avons décrié les marchés fantaisistes attribués à sa famille et à ses amis, au détriment de l’exploitation », a-t-il dit.

Dans un contexte où les remboursements sont supérieurs aux versements, la CDC devait rassurer. La conséquence est que des clients se présentent au niveau des structures de la poste sans pour autant avoir satisfaction. Cela accentue la perte de confiance et démontre aussi de la stratégie de l’Etat, qui consiste à laisser pourrir la situation pour ensuite envisager des réformes impopulaires. Ils veulent provoquer au niveau des populations sénégalaises, un sentiment de rejet de La Poste.

Le SNTPT, qui s’est déjà constitué partie civile, réclame que toute la lumière soit faite sur toutes ces affaires et qu’Abdoulaye Bibi Baldé réponde « de ses actes mafieux et délictuels ». Le syndicat a appelé une fois de plus le président de la République, à se saisir de la question de la Poste Finances, car il est « impérieux que ce patrimoine national d’utilité publique soit débarrassé de la tumeur Abdoulaye Bibi Baldé ».

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page