leral.net | S'informer en temps réel

Affaire capitaine Mamadou Dièye : "Un précédent dangereux", prévient un colonel de l’Armée…


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Mai 2018 à 23:41 | | 0 commentaire(s)|

Affaire capitaine Mamadou Dièye : "Un précédent dangereux",  prévient un colonel de l’Armée…

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Arrêté vendredi pour des raisons encore inconnues, le Capitaine Mamadou Dieye a annoncé dans un entretien paru samedi dans le journal « Le Quotidien », vouloir s’engager en politique.

Le jeune officier de 35 ans affirme avoir démissionné de l’Armée et créé un mouvement dénommé « Nit », avec le lequel, il comptait se présenter à la présidentielle de 2019. «Impossible », semble dire un officier de l’Armée à la retraite.

Selon le colonel Mamadou Athie puisqu’il s’est de lui qu’il s’agit, la « démission n’existe pas dans le règlement militaire, surtout quand on atteint le grade d’officier ». « De mémoire, je n’ai jamais entendu un militaire démissionner pour faire de la politique. Quand on s’engage dans l’armée, surtout quand on devient officier, c’est jusqu’à la retraite. Même après à la retraite, on est tenu par une obligation de réserve », renseigne-t-il.

Mieux, le colonel Athie estime que serait un précédent dangereux de laisser un officier de l’armée, faire de la politique. « Quand on est militaire et qu’on souhaite faire autre chose, on fait une demande de mise à disposition qui peut être acceptée ou refusée par la hiérarchie. Mieux, ce jeune capitaine (Mamadou Dièye) a été formé dans l’école la plus prestigieuse (Saint-Cyr), dans le corps de la cavalerie, qui est la reine des armées. Donc, accepter sa démission pour des motifs qu’il avance et le laisser faire la politique, ce serait à mon avis, un précédent dangereux », prévient l’officier à la retraite.