leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Angélique Manga qualifie l’opposition de "poltronne"

Le ministre de l’Economie numérique et de la Micro-finance n’a pas fait dans la dentelle. L’ancienne présentatrice à la Rts venue assister au meeting politique de Pikine-Est, s’est défoulée sur l’opposition qu’elle a qualifiée de « poltronne ».


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Mars 2018 à 10:24 | | 0 commentaire(s)|

C’est pour maintenir la dynamique unitaire des dernières élections législatives que le mouvement des Jeunes filles du parti présidentiel de la commune de Pikine –Est a organisé un meeting, ce samedi, en vue de la réélection du Président Macky Sall en 2019. Un meeting présidé par le maire de la ville de Pikine, Abdoulaye Timbo en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Micro-finance, Aminata Angélique Manga.

L’ancienne présentatrice du journal télévisé à la Rts s’est, à cette occasion, présentée comme une militante de l’Apr pour soutenir les responsables politiques du département de Pikine, une localité qui d’ailleurs, l’a vue grandir. De plus, elle compte apporter son soutien partout au Sénégal afin de promouvoir les différents programmes du président de la République déclinés dans le Pse.

Dans ses habits de responsable politique, Aminata Angélique Manga a invité ses sœurs de Pikine à s’engager pour la réélection du Président Sall. « De la même manière, qu’on prépare le Magal de Touba, le Gamou de Tivaouane où le pèlerinage de Popenguine, c’est dans cette manière qu’on doit préparer l’élection présidentielle de 2019. Et, c’est dès à présent que ça se prépare, en incitant les militants à s’inscrire sur les listes électorales. C’est la démarche d’un militant qui aime son leader et qui s’investit pour son leader, si on veut remporter ces élections sans bavure et sans rature », explique d’emblée, l’ancienne journaliste.

Pour autant, elle est très sûre de cette victoire au soir du 24 février prochain et estime que ce sont les femmes qui vont réélire le Président Sall, comme ce fut le cas en 2012. « Les poltrons et autres trouillards sont en train de pleurnicher et de se morfondre parce qu’ils ont peur. On doit leur faire comprendre que nous ne boxons pas dans la même catégorie. Nous sommes des travailleurs et nous allons le leur démontrer avec la réélection du Président Sall, dès le premier tour aux prochaine élections de 2019 », souligne-t-elle.




L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos