Leral.net - S'informer en temps réel

Atelier régional d’élaboration des plans d'accélération de la riposte au sida dans les 15 villes du Sénégal - Axe 1 : Thiès, les 11 et 12 août 2016

Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Août 2016 à 12:35 commentaire(s)|

Atelier régional d’élaboration des plans d'accélération de la riposte au sida dans les 15 villes du Sénégal - Axe 1 : Thiès, les 11 et 12 août 2016
Au Sénégal sur une population estimée à 14 millions d’habitants, plus de 6 millions vivent dans les villes dont plus de la moitié concentrée dans 4 villes de la région de Dakar

En 2014, sur un nombre estimé de 45000 personnes vivant avec le VIH, les 56% soit 25 200 vivent dans les 15 villes.

Les villes et les zones urbaines portent ainsi une grande part du fardeau du VIH.

Pour mettre fin à l'épidémie, il faut alors veiller à ce que les ressources, les services et le soutien à la prévention et au traitement du VIH puissent atteindre ces populations et ces lieux.

Les villes offrent donc des possibilités uniques pour y parvenir. L'initiative « Les villes s'engagent » encourage les maires à devenir des précurseurs et des innovateurs en matière de santé et de lutte contre le sida. Elle vise à associer les dimensions mondiale et locale, politique et technique de la riposte au sida et à encourager divers acteurs et secteurs à obtenir des progrès rapides. Une riposte accélérée peut aider les villes à améliorer l'égalité sociale pour les personnes affectées par le VIH et celles vivant avec la maladie. Elle peut également les aider à répondre à d’autres défis de santé publique grâce à des approches novatrices, en éliminant les obstacles qui, aujourd’hui, privent trop de personnes de tous les avantages de la vie urbaine.

Le Sénégal, a décidé d’enrôler dans cette initiative les quinze villes qui supportent plus de la moitié des patients suivis dans le pays en partenariat avec ONUSIDA. A cet effet, le CNLS a décidé d’accompagner les régions abritant ces 15 villes dans l’élaboration de plans d’accélération de la riposte au sida, prenant en compte les spécifiés des structures de prestation de services et de gouvernance propres à chaque ville. Ceci passe par l’organisation d’ateliers régionaux par axe. Thiès constitue ainsi la première étape qui va réunir les maires de 05 villes sur une durée de deux jours.

A cet effet, le Conseil National de Lutte contre le Sida(CNLS) a prévu un atelier de planification prévu le 11 août 2016 à partir de 09h à la mairie de Thiès en présence des maires de Thiès, Saint-Louis, Kaffrine, Kaolack et Fatick.

Leral Titre de votre page