leral.net | S'informer en temps réel

Attaque au couteau à Paris : l’assaillant, tué, a crié «Allah Akbar» (...) l’EI revendique l’attaque


Rédigé par leral.net le Dimanche 13 Mai 2018 à 00:25 | | 0 commentaire(s)|

Une personne a été tuée et quatre blessées, dont deux grièvement, samedi soir en plein cœur de Paris par un homme armé d’un couteau qui a été abattu par des policiers. L’Etat islamique a revendiqué l’attaque.

L’homme qui a tué samedi soir un passant et blessé quatre personnes à Paris avant d’être abattu, a crié « Allah Akbar » lors de son attaque au couteau selon des témoins, a annoncé le procureur de la République, qui a saisi la section antiterroriste de son parquet.


« À ce stade et sur la foi d’une part de témoignages faisant état du fait que l’agresseur a crié +Allah Akbar+ en attaquant les passants au couteau, et compte tenu du mode opératoire, nous avons saisi la section antiterroriste du parquet de Paris », a déclaré François Molins devant la presse sur place, dans le quartier de l’Opéra.

L’enquête est menée sous les qualifications d’« assassinat » et de « tentatives d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique », « en relation avec une entreprise terroriste », a-t-il précisé. Elle a été confiée conjointement à la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la sous-direction antiterroriste (Sdat), a ajouté le procureur.

Daesh revendique

L’État islamique (EI) a revendiqué l’attaque au couteau mortelle perpétrée à Paris samedi soir, selon le SITE Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites internet islamistes.

« L’auteur de cette attaque au couteau à Paris est un soldat de l’État islamique et l’opération a été menée en représailles envers les Etats de la coalition », a déclaré une « source sécuritaire » à Amaq, l’agence de presse l’EI.
 


2 morts, dont l’auteur, et 4 blessés

Une personne a été tuée et quatre blessées, dont deux grièvement, vers 21h00 en plein cœur de Paris par un homme armé d’un couteau qui a été abattu par des policiers.

Le président Emmanuel Macron a déploré que la France payait « une nouvelle fois le prix du sang », mais assuré qu’elle ne céderait « pas un pouce aux ennemis de la liberté ».

L’agression a eu lieu dans le IIe arrondissement, près de l’Opéra, dans un quartier touristique de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir.b[

Sudinfo.be



Cliquez-ici pour regarder plus de videos