Leral.net - S'informer en temps réel

Au peuple sénégalais : La non candidature du Président Macky Sall en 2024, doit-elle suffire comme unique projet de société de l'opposition ?

Rédigé par leral.net le Lundi 10 Octobre 2022 à 18:26 | | 2 commentaire(s)|

Au peuple sénégalais : La non candidature du Président Macky Sall en 2024, doit-elle suffire comme unique projet de société de l'opposition ?
Sincèrement qui cherche à tromper la volonté du peuple ?

Brandir le second quinquennat du Président Macky SALL pour 2024 comme seul projet de société ou programme de gouvernance par l’opposition sénégalaise, est sans nul doute un aveu cinglant d’une absence de vision et d’ambitions pour un Sénégal en développement.

Depuis la dernière élection présidentielle, en février 2019, l’opposition sénégalaise est dans l’incapacité de proposer aux populations sénégalaises, des lendemains meilleurs à travers un projet de société digne de ce nom. Leurs discours consistent simplement à dire : enlever Macky Sall pour qu’on prenne sa place. Depuis deux ans, on n'entend à longueur de journées, que le mêmediscours irresponsable des différents candidats à la candidature, qui nous tympanisent pour leur gloire et leur «daradia».

Basta ! Ça suffit ma foi ! Arrêtez de prendre les Sénégalais pour des demeurés quand même. Cette population qui pratique la démocratie bien avant la naissance de certains prétendants à la magistrature suprême, n’a pas de leçons électorales à recevoir de cette horde de candidats à la candidature.

Vous pouvez écrire même sur les murs, dans tous les coins et recoins du Sénégal, les dispositions de l’article 27 de notre constitution. Mais au bout du compte, seules les populations sénégalaises d’ici et de la Diaspora, éliront librement leur président, en ne tenant que compte de cet article ou en faisant fi des dispositions de ce même article. Car, ce qui compte en réalité et intéresse au premier les Sénégalais, ce n’est nullement ce que dit telle ou telle loi, mais surtout le devenir d’un Sénégal en paix et en développement pour l’épanouissement de toute sa population.

Voilà ce qui intéresse les Sénégalais et c’est le cas de le dire, ici et maintenant. Si tant est que l’opposition aurait raison et qu’elle a d’emblée obtenu le soutien des populations en ce qui concerne 2024, pour quoi diantre ne pas mettre en ligne (cette opposition qui excelle à merveille sur Internet), leur projet de société, pour édifier les populations sur leur vision d’un Sénégal aux lendemains meilleurs ?

Visiblement, l’opposition sénégalaise n’a aucun programme à proposer, ne réfléchit sur aucune alternative et ne montre aucune ambition pour un Sénégal meilleur. Une opposition dont la plupart des candidats à la candidature, sont sous le coup de la loi : (une bande de condamnés et d’autres en attente de jugement), le Sénégal ne manque pas d’honnêtes et intellectuels filles et fils, en mesure de diriger ce pays quand même. Dès lors, si les populations sénégalaises n’ont plus besoin du Président Macky Sall en 2024, elles n’hésiteront pas de porter leur choix sur une personne digne de confiance et qui affiche clairement ses ambitions réalisables pour un Sénégal en progrès. Mais jamais la volonté du peuple sénégalais ne saurait être trompée par de vulgaires insulteurs et hâbleurs, qui n’ont aucun respect , aucune considération, pour notre vaillante population.

Le Président Macky Sall a la possibilité d'être candidat en 2024 de par la loi. Se présenter en 2024 reste son choix le plus absolu, nul ne peut lui ôter ce droit. Mais se présenter à une élection ne veut pas dire être élu forcément, car seul le peuple aura le dernier mot. Aucun Etat-Major d’un parti ou d’une coalition de partis, ne peut se substituer au peuple souverain, pour imposer un président de la République. Et soyons sûrs et certains que ce peuple souverain, sait bien et bel ce qu’il veut, surtout ce qu’il ne veut pas.

Alors, chercher à tromper la volonté de ce vaillant peuple qui, encore une fois pratique, la démocratie et les élections, librement, bien avant la naissance de la plupart des candidats à la candidature, est une entreprise dangereuse, et pour ces candidats, et pour la démocratie sénégalaise.

Nous autres dignes fils et filles du Sénégal, acteurs pour un Sénégal en paix et en progrès, restons confiants de la maturité politique de notre population. Et sommes convaincus que le moment venu, les Sénégalais, dans leur ensemble, sauront faire la part des choses. Une élection présidentielle ne ressemble en rien à une élection locale, ou même à une élection des représentants du peuple à l’Assemblée nationale. Ce sera un homme ou une femme face à son peuple et face à son destin, quelle que soit son envergure, sa notoriété, ses compétences, ou même, son bilan, ses ambitions pour un Sénégal meilleur, le peuple choisira librement sans état d’âme.

Jeunesse de mon pays, construisons notre devenir ensemble, en confiant notre destin à des hommes et femmes dignes de confiance, au lieu de se fier aux charlatans qui nous promettent monts et merveilles. N'oublions pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ! Et que seul l’avenir d’un Sénégal en développement doit nous intéresser, nous fédérer, dans le choix de notre futur président, mais non l’avènement de tel ou tel leader politique.



Aliou Ndao Fall,
le chargé de la Diaspora Apr