leral.net | S'informer en temps réel

Audit du fichier électoral : Toussaint Manga récuse Antoine Diome et le cabinet Era

Le député libéral récuse le cabinet Era et Antoine Diome, qui auraient travaillé ensemble dans le dossier de Karim Wade à la Crei. Toussaint Manga estime que pour cette raison, ils ne peuvent participer à l’audit du fichier électoral dans le cadre du Dialogue politique.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Janvier 2021 à 18:18 | | 0 commentaire(s)|

Audit du fichier électoral : Toussaint Manga récuse Antoine Diome et le cabinet Era
Toussaint Manga ne veut pas de Antoine Diome à la Place Washington. Pour lui, il a été nommé ministre de l’Intérieur pour «organiser un simulacre d’audit du fichier électoral avec soi-disant des experts étrangers qui, en réalité, sont des faire-valoir, car ils ne sont que des sous-traitants». Dans une lettre à ses «chers citoyens», le député libéral constate que «l’acteur principal qui a gagné le marché de l’audit du fichier électoral, sans en avoir l’expertise, est le cabinet Era Baker Tilly».

Or, révèle-t-il, ce cabinet a eu à «travailler dans le passé sous la commande de Antoine Félix Diome», dans le «complot juridico-politique de la Crei contre Karim Meïssa Wade». Toussaint Manga rappelle que le substitut du Procureur spécial d’alors avait «déjà fait appel aux services du cabinet Era Baker Tilly, dirigé par Iba Joseph Basse, tout comme à ceux du cabinet Add Value de Abdoulaye Sylla, aux fins de fabriquer de fausses preuves» contre Karim Wade.

Il s’interroge : «Comment un cabinet aussi partisan et coloré politiquement, pour avoir participé à la mise en œuvre de complots politico-judiciaires contre des opposants, peut-il gérer en toute impartialité l’audit du fichier sans aucune compétence avérée en matière électorale ?» Il affirme que les «soi-disant experts étrangers retenus pour l’audit du fichier électoral, ne sont pas des employés de Era Baker Tilly, mais de simples sous-traitants extérieurs».

M. Manga est convaincu que Era Baker Tilly n’a «aucune compétence ni expérience en matière électorale et va tout simplement agir comme un filtre pour que Antoine Félix Diome et le régime fassent certifier leurs manipulations du fichier électoral pour organiser la fraude et voler les échéances électorales à venir». Par conséquent, le responsable du Pds lance un appel «solennel à toute l’opposition et à la société civile, pour que le cabinet Era Baker Tilly soit récusé» et que Antoine Félix Diome soit «dessaisi de toutes les questions électorales».

A ce propos, il interpelle les démocrates amis du Sénégal, l’Usaid, l’Union africaine, l’Union européenne, ainsi que tous les partenaires techniques et financiers soucieux des règles de bonne gouvernance et de transparence, de «poser un veto clair contre cette parodie d’audit du fichier électoral».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos